"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Brèves

EN 1873, CHRISTIAN LEMARCHAND ETAIT GUILLOTINE EN PUBLIC A RENNES

Dans les années 1870, Christian Lemarchand est aide mécanicien à bord d’un bateau. Sans le sou, il se rend chez sa tante Angélique Pinel, le 13 janvier 1872, à Rennes. Il lui demande de l’argent. Mais la tantine ne veut rien lui donner. Enervé par son refus, le trentenaire étrangle sa bienfaitrice pour lui voler deux obligations de l’Ouest et deux obligations de la Société immobilière.

Le forfait commis, la police mène l’enquête. Elle a bien vite des soupçons. Elle confond le neveu au moment même où il tente de revendre les titres en sa possession dès le mois de février. Illico presto, il se retrouve entre quatre murs. Puis il est condamné le 19 novembre 1872 à la peine capitale par les magistrats rennais.

Le jour de son exécution, le 14 janvier 1873, Christian Lemarchand est réveillé par les officiels au petit matin. Il pousse un hurlement de terreur en voyant les bourreaux entrés dans sa cellule. De longs instants, il reste prostré sachant sa fin proche. Puis il se reprend, avoue son crime et communie avec l’aumônier. Emmené par un fourgon sur les lieux de l’exécution publique, il marche courageusement vers la guillotine où il meurt coupé en deux devant une foule immense. A l’époque, les Rennais venaient au spectacle…

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire