14 C
Rennes
vendredi 21 juin 2024
AccueilActualitésÉMILIE GRISON : LA COULEUR, C’EST LA VIE

ÉMILIE GRISON : LA COULEUR, C’EST LA VIE

Emilie Grison n’est pas une inconnue, à Rennes. L’artiste expose régulièrement dans les galeries. Née à Fougères, elle vit à Rennes depuis l’âge de deux ans, à l’exception d’une escapade dans l’Est de la France pour ses études. Enseignante de métier, elle a découvert l’art en 2013, avec l’art… thérapie. « Je n’aimais pas trop les musées », explique-t-elle. «Je n’aurais jamais imaginé il y a dix ans que j’exposerais ! Ce n’était pas du tout mon truc. »

En pratiquant la peinture, Emilie Grison (qui peint toujours pieds nus) connaît une forme d’apaisement. « Cela me fait du bien, émotionnellement parlant. Quand je m’installe devant mes toiles, je mets de la musique, je me prépare un café. Et après une minute, la magie opère et le cerveau débranche totalement  ! » Autodidacte, la jeune femme travaille à partir de photos. « En revanche, les couleurs, c’est intuitif. »

Emilie Grison décore avec ses toiles les gâteaux de Mathias Narcissot, pâtissier talentueux des bords de Vilaine.

Depuis cinq ans, l’artiste rennaise gagne en notoriété grâce à ses portraits (parfois en grand format). « La couleur, c’est la vie. Elle a toujours eu une signification. Elle modifie notre état émotionnel. En revanche, je ne peux jamais vous dire comment mes tableaux seront coloriés ! Je peins au feeling. La bouche, les yeux et les cheveux sont les aspects les plus réalistes. Je passe d’ailleurs plus de temps à les faire que les visages. »

Une fois que je peins les yeux, la toile prend vie », Emilie Grison

Chez elle, il y a sans doute un peu du peintre Arcimboldo. Mais au lieu des légumes et autres fruits, les couleurs sont la matière de ses portraits inspirés par Raphaël Laventure ou encore Lara Kalo. « J’adore peindre les gens. Je ne reproduis jamais de paysage. C’est comme si on demandait à un boucher de se muer boulanger et à un footballeur de faire de la danse classique ! »

Parfois, les Rennais lui commandent des toiles. « Je représente souvent des filles, parce que les hommes, avec leurs barbes, c’est pénible à faire ! » De fil en… pinceau, la jeune femme est devenue connue. Elle a réalisé un portrait de la célèbre influence Caroline Receveur, l’animatrice Karine Ferri, des joueurs de football, comme Yoann Gourcuff et de Kylian MBappé. « Je fonctionne au coup de cœur. Je ne pourrais jamais exécuter une toile d’une personne que je n’apprécie pas.

À force de peindre, je suis devenue amie avec beaucoup de mes sujets. »  Elle vient de lancer sa boutique en ligne de produits dérivés. Pour voir son œuvre : dans les pinceaux d’Emilie : https://www.danslespinceauxdemilie.com et Instagram. 

Infos + : beaucoup d’hommes commandent le portrait de leurs femmes. « C’est une belle démarche. C’est un cadeau qui dure dans le temps. C’est vraiment un présent du cœur. »  

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

SEPT INTERPELLATIONS POUR UNE MANIF TENDUE

Ce jeudi 20 juin, vers 18 h, à l’appel de plusieurs syndicats (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires…) et de LFI, environ 1500 manifestants (chiffres...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser