8.8 C
Rennes
dimanche 25 février 2024
AccueilActualitésELLE TÉMOIGNAIT SANS CESSE DE L’ABOMINATION NAZIE

ELLE TÉMOIGNAIT SANS CESSE DE L’ABOMINATION NAZIE

Magda Hollander-Lafon était une femme frêle. Mais lors de ses nombreuses interventions publiques pour témoigner de la Shoah, elle était d’une force incommensurable. Devant les élèves des lycées, devant les journalistes, devant les étudiants, elle ne cessait de raconter l’horreur, l’abomination, l’incompréhensible. D’une voix presque monocorde (pour éviter sans doute de céder à l’émotion), elle narrait la monstruosité nazie. 

En ces jours funestes, Magda s’en est allée dans une chambre de la clinique Saint-Laurent, le 26 novembre 2023 à Rennes, à l’âge de 95 ans. Née le 15 juin 1927, en Hongrie, à Zahony, elle est déportée à l’âge de 16 ans, en février 1944 au camp d’extermination d’Auschwitz, avec sa mère Esther et sa sœur, Irène. Elle échappe de peu à la mort, à la différence de ses proches qui sont gazées dès leur arrivée. 

Durant l’hiver 1944-1944, la jeune Hongroise est évacuée à pied vers un autre camp. En avril 1945, elle s’évade avec quatre détenues. Elle sera recueillie par la suite par des soldats américains. Dix ans plus tard, elle se rend en France où elle passe de nombreuses années à s’occuper d’enfants dans un orphelinat. En 1978, elle décide de prendre son bâton de pèlerin et de témoigner inlassablement sur son parcours. En 2012, elle écrit l’ouvrage Quatre petits bouts de pain en mémoire d’une femme qui, en mourant, lui donna ses précieux… bouts de pain. En 2021, elle publie un autre texte, Demain au creux de nos mains. 

A l’annonce de son décès, Nathalie Appéré, maire de Rennes a tenu à lui rendre hommage. « Tout au long de sa vie, Magda Hollander-Lafon aura œuvré à construire un chemin de concorde et de paix », a-t-elle confié. « Son énergie, son engagement, sa bienveillance resteront pour nous toutes et tous une formidable source d’inspiration et une invitation à cultiver sans cesse les valeurs d’humanisme et de tolérance qu’elle aura portées avec tant de force.»

 

 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

PLUS DE 17 TONNES DE CIGARETTES SAISIES : TROIS TRAFIQUANTS EN DÉTENTION

Dans la matinée du 21 février 2024, les agents de la brigade des douanes d’Angers contrôlaient un entrepôt dans les environs de leur ville....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser