16 C
Rennes
lundi 24 juin 2024
AccueilActualitésECOLE TRÉGAIN : LES SYNDICATS DÉNONCENT LES RATS, L’INSÉCURITÉ ET LE MANQUE DE...

ECOLE TRÉGAIN : LES SYNDICATS DÉNONCENT LES RATS, L’INSÉCURITÉ ET LE MANQUE DE PERSONNEL

Les organisations syndicales SUD éducation 35 et CGT éduc’action 35 dénoncent les conditions de travail des personnels de l’école Trégain (510 élèves), depuis la rentrée. « Leur mission d’enseignement et dont le bien-être des enfants ne peuvent plus être assurés, » indiquent Malika Gaudel (CGT éduc’action 35) et Fabien Evariste (SUD éducation 35). « Toute l’équipe a pourtant fait le choix de travailler dans cette école. Elle y est fortement attachée, mais actuellement, elle est collectivement épuisée et  choquée. » 

Dans un quartier jugé prioritaire, les syndicats regrettent le manque d’accompagnement des petits handicapés par semaine (100 heures non pourvues), l’absence de remplacement d’instituteurs et d’animateurs. « Il n’y a pas non plus de professionnels formés pour faire face à la grande détresse sociale de nombreux élèves », ajoutent les deux syndicalistes. « Face aux situations préoccupantes vécues par les éducateurs dans le cadre de leur métier, l’administration ne leur apporte que trop peu de soutien ou d’aide psychologique. »

Pour cette école de 510 écoliers, seul un enseignant déchargé à temps plein accompagné d’un mi-temps est en charge de la direction », se plaignent les deux syndicalistes. 

Tout aussi dramatique, rats, mites, vers et cafards sont présents dans les couloirs, les sanitaires, voire les classes. « L’extrême vétusté des locaux (fenêtres cassées, l’absence d’isolation, des WC pour neuf salles allant de la moyenne section au CP) compromet la vie éducative des enfants », assurent les deux militants. « Il fait 15 degrés dans certaines salles,» ajoutent-ils. 
Le constat ne serait rien sans évoquer l’insécurité. « Les dealers trafiquent devant le portail de l’école et cachent leurs drogues dans les buissons, longeant la cour de la maternelle », conviennent les deux syndicalistes. « Des coups de feu retentissent régulièrement dans le quartier. Les professeurs sont agressés verbalement et des parents se battent devant l’établissement sous les yeux des enfants. Des élèves ont vécu des événements dramatiques et traumatisants. Aucune proposition d’aide psychologique n’a été apportée aux professionnels de l’enseignement. »

 

Infos + : « Une famille a dormi dans l’école faute de moyen d’hébergement. Les services sociaux, eux aussi démunis, vers qui nous orientons les parents ont peu de solutions à fournir (logements d’urgence…). »

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

RUE DE SUÈDE : FEU DE VÉHICULES

Ce 23 juin, vers 22 h 40, dans le quartier du Blosne, rue de Suède, le feu a pris dans une voiture et une...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser