11.9 C
Rennes
mercredi 17 avril 2024
AccueilActualitésDISPARITION DE MONSIEUR DAUPHIN

DISPARITION DE MONSIEUR DAUPHIN

Un homme s’en est allé à l’âge de 77 ans, ce mercredi 15 février. Il se nommait René-Claude Dauphin. Mais beaucoup l’appelait Monsieur Dauphin. À la grande époque du Piccadilly dans les années 70, 80 et 90, il en était à la fois le maître et le maître d’hôtel. Chez lui, les personnalités locales se bousculaient nombreuses. Chez lui, les noctambules terminaient leur nuit, les yeux vitreux et l’haleine fétide. Mais ils étaient heureux de partager encore un moment de fête dans un lieu si prestigieux.

Dans ce haut lieu de la restauration rennais, René-Claude Dauphin (avec sa femme souriante et accueillante, Marylène) fut à la fois tradition et modernité. Il était assurément l’héritier des maisons proustiennes où l’on venait pour les communions, les baptêmes, les déjeuners d’affaires et les repas dominicaux. Il était aussi l’esthète contemporain aux choix audacieux pour la décoration. de son établissement (signée Jean Aubin ou encore Mariano Otéro).

Il fut sans doute le premier à proposer des jeux vidéo à ses jeunes clients, qui pour beaucoup séchaient leurs cours pour disputer des parties de Pac-Man !

Ce patron rennais, connu de tous, était le roi des entractes de l’opéra. Il était l’hôte des stars de passage en tournée à Rennes. Sous ses lampes « frous-frous », les plus grands de ce monde signaient son livre d’or. Mais loin de ses mondanités, le Picca était surtout la brasserie rennaise par excellence. Tous les Rennais ont passé un moment sur la terrasse ensoleillée du Picca. Toutes les Rennaises ont poussé sa porte, après leurs emplettes dans le centre-ville.

. Chez lui, l’ancien maire, Edmond Hervé, venait manger seul sur des banquettes en cuir rouge. 

Depuis, René-Claude Dauphin avait pris une retraite méritée. Mais à Rennes, on le saluait encore respectueusement. On le croisait parfois Chez Ma Tante où, comme au bon vieux temps, il rendait le bonjour à ses anciens clients. Avec son départ vers l’au-delà, c’est une belle page de l’histoire rennaise qui se tourne ! Mais il peut être fier d’avoir marqué une ville et de léguer un héritage ô combien essentiel à ses deux enfants, Stéphane et Laurent.  Stéphane est chef d’entreprise dans l’immobilier et Laurent, commerçant dans l’une des plus belles galeries parisiennes. Adieu l’artiste ! Pour en savoir plus sur le Picca

Le petit plus : parmi les souvenirs de l’auteur de l’article, le premier concert du musicien Yann Tiersen devant une dizaine de copains, sous les arcades du Picca, grâce là encore à René-Claude Dauphin ! Le compositeur avait à peine 16 ans, élève à Anne-de-Bretagne et fana à l’époque de musique new-wave. André, l’un des plus « vieux serveurs » du Picca, peut peut-être en témoigner. 

 

 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

DES CHUTES DE PANNEAUX À L’ÉCOLE SIMONE VEIL 

Le Pôle éducatif Simone Veil, situé dans le quartier de la Courrouze à Rennes, connaît quelques déboires, depuis le début du mois d’avril 2024....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser