"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Stade Rennais

COUPE DE FRANCE : LES RENNAIS LOGIQUEMENT

Ce mercredi soir, les Rennais ont gagné sans difficulté contre l’US Orléans au Roazhon Park devant moins de 10 000 spectateurs. Ils ont tout bonnement livré une bonne copie et assuré la victoire sur le score de 2 à 0, en quart de finale de la coupe de France. 

En première mi-temps, les Orléanais, soutenus par de nombreux supporters, étaient très combattifs et agressifs. Ils ont commis de nombreuses fautes contre les attaquants rennais et notre pépite Sarr. Ils semaient même un brin de doute dans les têtes des Bretons Mais en fin de première partie, le jeu rennais se mettait en place grâce à un Benjamin André très en verve, un Hatem Ben Arfa très altruiste et un Koubek en confiance. 

En deuxième période, la machine rennaise se mettait en marche. Le jeune Benjamin Bourigeaud marquait sur coup-franc (65e) puis M’baye Niang aggravait le score grâce à un magnifique raid et passe du Rennais Hatem Ben Arfa (70e). Dans ce match, le numéro 18 breton a d’ailleurs été impérial, distillant au millimètre près des ballons, commettant rarement le dribble de trop et combinant parfaitement avec ses coéquipiers.

La prestation des Rennais a été magistrale. Seul petit dommage, le recours intempestif à l’assistance vidéo a quelque peu perturbé cette rencontre et énervé les supporters rennais (deux buts refusés pour les Bretons). Au Roazhon Park, le prochain match opposera le Stade Rennais F.C. à Arsenal FC, en huitième de finale d’Europa League, le jeudi 7 mars à 18h55.

Feuille de match. 1/4 de finale de Coupe de France, Mercredi 27 février 2019. Roazhon Park – 9.357 spectateurs. Stade Rennais F.C. / US Orléans : 2-0 (0-0). But(s) : Benjamin Bourigeaud (65e), M’Baye Niang (70e). Avertissement(s) : Mbaye Niang (16e), Hicham Benkaid (21e), Joseph LOPY (35e), Yohan Demoncy (45e), Gauthier Pinaud (54e), Ramy Bensebebaini (76e). Stade Rennais F.C. : Tomas Koubek, Hamari Traoré, Damien Da Silva, Edson Mexer, Ramy Bensebaini(puis Souleyman Doumbia, 76e), Benjamin André, Clément Grenier, Benjamin Bourigeaud (puis Adrien Hunou, 79e), Ismaïla Sarr (puis Armand Lauriente, 86e), M’baye Niang, Hatem Ben Arfa. Entraineur : Julien Stephan. US Orléans : Thomas Renault, Cédric Cambon, Gabriel Mutombo, Gaetan Perrin, Karim Ziani (puis Quentin Lecoeuche, 62e), Durel Avounou, Gauthier Pinaud (puis Fahd EL-Khoumisti, 75e), Steve Furtado, Yohan Demoncy (puis Thomas Ephestion, 75e), Hichem Benkaid, Joseph LOPY. Entraineur : Didier Olle-Nicole.

—–  —–

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

1 Commentaire

  • Je sens un journaliste RENNAIS très enthousiaste..!
    “le recours intempestif à l’assistance vidéo” : “intempestif” ? C’est sûrement “énervant”, mais les 2 buts refusés l’ont été justement, donc sans la vidéo, c’est Orléans qui aurait été légitimement énervé..

Laisser un commentaire