Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

CINQ ÉTAGES EN MOINS : LEUR SANG NE FAIT QU’UN TOUR

test2

Dans le quartier de la Poterie, Aiguillon construction a décidé de réduire la hauteur sa prochaine tour de 17 à 12 étages. Mais les cinq étages en moins ne satisfont pas le Collectif Nanssa (Non au nouveau site du siège d’Aiguillon). “Ce sont toujours quelques rayons de soleil préservés, il est vrai”, convient le Collectif. “Mais ceci n’est pas sans rappeler les pratiques commerciales douteuses qui consistent à gonfler les prix avant les soldes. Dans cette opération, il s’agit pour un bailleur social de tripler les hauteurs actuelles à des fins purement financières dans un quartier où les bâtiments ne dépassent pas 4 étages.”

Le collectif regrette encore une fois l’absence de démocratie citoyenne.  “Les habitants ne sont pas associés à l’évolution de leur cadre de vie. Les préconisations de la commission d’enquête du plan local d’urbanisme en faveur d’une concertation “avec une large ouverture à l’ensemble de la population (…)” ont bien vite été enfouies sous une dalle de béton.” Depuis la rencontre avec la maire le 25 novembre 2019, le collectif déplore le silence radio sur le projet. “Nous n’avons aucune nouvelle des élus. Ceux-ci sont trop occupés sans doute à ériger d’autres tours dans d’autres quartiers. Seul Marc Hervé nous a contactés pour la première fois il y a trois jours, pour nous informer d’un futur projet ficelé, sans y associer celles et ceux qui vivront à côté.”

Devant la politique urbaine, le Collectif réclame une consultation préliminaire à tout projet arrêté sur ce site. Il veut même aller plus loin. “Depuis la création de notre collectif, plusieurs groupes similaires ont vu le jour et, encore récemment, des riverains de plusieurs quartiers se sont unis pour défendre leur cadre de vie. Tous dénoncent l’absence de concertation et les ajustements minimalistes. Nous invitons tous les citoyens à se rassembler en collectifs et associations, à se consulter, à se soutenir, face à la bétonisation et la surdensification.”

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire