Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

CHRISTIANE NÉRÉ : ACTRICE ET GRANDE CHANTEUSE RENNAISE OUBLIÉE

test2

En 1934, Ouest-Éclair évoquait la sortie du film Fédora de Victorien Sardou au Royal.  “C’est un long métrage merveilleusement mis en scène et parfaitement interprété par une pléiade d’étoiles dont la renommée est justement et solidement établie.” Mais le journal en faisait ses choux gras pour une autre raison. “Nos concitoyens auront l’occasion d’assister aux débuts dans cet art difficile d’une jeune et combien charmante Rennaise, Christiane Néré, qu’ils ont vue et applaudie déjà dans ses débuts au théâtre.”

Christiane Néré était la fille des époux Grasset, « sympathiques » propriétaires du Central Hôtel à Rennes. Elle chanta les Noces de Jeannette sur notre scène municipale puis se révéla dans d’autres pièces sur les scènes parisiennes. En jouant sous les projecteurs cinématographiques, la jeune étoile ne s’est pas du tout trouvée dépaysée. “Le bout de rôle qui lui a été confié, elle le joue et chante avec un naturel charmant, qui lui vaudra, nous en sommes persuadés, d’autres et plus grands succès.”

Mais finalement, elle interprétera uniquement deux rôles dans le cinéma français avec Micheline Presle en 1941 dans Nuit Fantastiques et un dernier rôle dans Agence Matrimoniale en 1952. En revanche, elle fit une belle carrière dans la chanson. Elle chanta avec Charles Trenet et quelques tubes de l’époque (Un Monsieur me suit dans la rue, Le Crocodile, La nuit de Noce, Quand on est heureux…). Aussi connue que Suzy Solidor (chanteuse malouine), elle faisait les couvertures de l’époque, notamment lors de la Seconde Guerre Mondiale (voir ci-dessous). Elle donna des cours de chant, après la guerre, notamment à Alain Barrière.

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire