13.6 C
Rennes
jeudi 22 février 2024
AccueilActualitésCES RELAYEURS QUI PORTERONT LA FLAMME OLYMPIQUE

CES RELAYEURS QUI PORTERONT LA FLAMME OLYMPIQUE

La flamme olympique passera en Ille-et-Vilaine le samedi 1er juin. Elle mettra en lumière la beauté et la diversité du territoire bretillien, avec un parcours marqué par 8 communes traversées : Cesson-Sévigné, Feins, Fougères, Paimpont, Rennes, Saint-Just, Saint-Malo et Vitré. Parmi la centaine de relayeurs chargée de la porter, six personnes ont été sélectionnées par le département d’Ille-et-Vilaine : Julie Pophillat, Fabrice Payen, Jinane Mahi, Ansoumane Camara, Hadda Guerchouche et Robert Poirier. 

Julie Pophillat est professeure d’éducation physique au collège Jean-Monnet à Janzé. Depuis deux ans, elle a notamment piloté un projet Erasmus sur la thématique du sport, qui a permis la rencontre avec des Grecs et la découverte d’une autre culture. Parallèlement, elle a obtenu le label « Classes olympiques » en 2022/2023 et a mené divers programmes autour du sport tout au long de l’année scolaire. « Une de ses classes a participé à la journée olympique et paralympique en 2022 organisée par le Département », note le conseil départemental, dans un communiqué.

Fabrice Payen a travaillé pendant près de 20 ans en tant que capitaine de marine marchande et skipper de métier. Suite à un accident de la route, Fabrice Payen a été amputé d’une jambe en 2016. En 2022, il est le premier marin appareillé d’une prothèse à terminer la Route du Rhum — Destination Guadeloupe en 2022. «  J’ai créé mon association Team Vent Debout dont l’activité et l’engagement vont en faveur des personnes en situation de handicap. Être porteur de la flamme va me donner l’occasion de mettre en lumière et de changer le regard sur le handicap.»

Jinane Mahi (notre photo) est une jeune athlète prometteuse dans le domaine du demi-fond, spécialisée dans les épreuves du 1500 m et 3000 m. En 2021, elle a remporté deux titres de championne de France dans la catégorie U18, don l’un sur 3000 m. Ses performances remarquables l’ont conduite à rejoindre l’été dernier l’université américaine Oklahoma State University en tant que Student Athlete, tout en restant licenciée au Stade rennais Athlétisme (Pacé en Courant). « Être l’une des relayeuses de la Flamme sera l’occasion de mettre en avant des jeunes athlètes et d’inspirer ainsi les générations futures. »

Ansoumane Camara est arrivé en France à l’âge de 14 ans de Guinée. Il a été hébergé par le Département dans une Maison d’enfants à caractère social puis en appartement dans le cadre d’un accueil provisoire jeune majeur jusqu’à ses 21 ans. Pendant sa prise en charge, il a découvert la boxe thaïlandaise et a été sacré champion de France en 2014. Ansoumane Camara entraîne aujourd’hui des jeunes au Monterfil Boxing Club.  Ancien mineur non accompagné arrivé en France de Guinée à 14 ans, le Département l’a soutenu dans le cadre de ses politiques sociales. « En représentant la France sur le Relais de la Flamme, je veux partager mon histoire pour encourager l’inclusion et le potentiel de chacun. »

Hadda Guerchouche est une championne paralympique de natation. « Ma difficulté, c’est ma fierté. Placée dans une institution à l’âge de deux ans, je suis atteinte de poliomyélite et pourtant, j’ai remporté la médaille d’argent à Barcelone en 1992 et celle de bronze à Atlanta en 1996. Aujourd’hui, je suis coach professionnel et j’accompagne les personnes en situation de handicap, mais pas seulement. Être relayeuse sera une opportunité pour moi, de changer le regard des valides sur nous. »

Robert Poirier est un ancien athlète et dirigeant français. Il était licencié au Stade rennais Athlétisme, où il a réalisé une grande carrière sportive. Il s’est illustré dans la discipline du 400 m haies, remportant cinq titres de champion de France dans cette épreuve. Au cours de son activité, il a également amélioré à trois reprises le record français. Au total, il a été sélectionné 31 fois en équipe de France. De 2001 à 2005, il a occupé le poste de Directeur technique national (DTN) de l’athlétisme français. « Au Stade Rennais Athlétisme, j’ai connu une carrière exceptionnelle sur 400 m haies. J’ai encore représenté la France aux JO de 1964 et de 1968. En 2015, j’ai été honoré lors de l’inauguration du premier stade couvert de Bretagne, qui porte mon nom. Je veux continuer à inspirer la nouvelle génération d’athlètes et promouvoir ma discipline en France. »

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

SINGING IN THE…RENNES

En cette soirée pluvieuse du mercredi 21 février 2024, rien de mieux que de se réfugier dans le temple du chant ! Sous les ors...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser