CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

BALADE DOMINICALE DES RENNAIS CONTRE DES DIJONNAIS DÉJÀ EN LIGUE 2

test2

Face aux Dijonnais en 5-3-2, les Rennais présentaient une charnière centrale inédite avec Soppy et Nyamsi, en raison de l’absence de Da Silva et Aguerd, tous deux suspendus. Ils alignent désormais six rencontres d’affilée sans défaite, après leur victoire ce dimanche face à leurs adversaires du jour, sur le score fleuve de 5 buts à 1.

Un pressing breton

Dès les premières minutes, un joli enchaînement enclenché par Camavinga mettait Rennes dans le sens de la marche. Mais terrier faisait le crochet de trop devant la cage dijonnaise et ratait l’immanquable. Le pressing breton était en marche. Mais contre le cours du jeu, Gomis, en retard, commettait une faute dans sa surface et permettait aux Dijonnais par Benzia de transformer le penalty.

Malgré ce coup du sort, Rennes ne sombrait pas et multipliait les occasions. A la 13e minute, Doku servait magistralement Terrier, mais le “fox-terrier rennais” butait contre le portier dijonnais. Mais c’était partie remise. A la fin de la quinzième minute, l’attaquant remettait les pendules à l’heure, grâce une passe lumineuse de Bourigeaud.

Après l’égalisation, le jeu devenait moins intense, moins percutant, malgré une tête de Nzonzi à la 27e minute et une bonne possession de balle des Rennais. A la 32e minute, Martin Terrier, bien servi par Bourigeaud, réveillait tout le monde mais ratait de peu le deuxième but. Puis, c’était au tour de Traoré d’inquiéter le gardien dijonnais, deux minutes avant la mi-temps. “On subit”, s’inquiétait à la mi-temps le Dijonnais, Benzia.

Une deuxième mi-temps plus offensive

En deuxième mi-temps, les Bretons repartaient sur les chapeaux de roue. A la 51e minute, le Rennais le plus en vue, Flavien Tait servait Traoré qui tirait non loin du petit filet. Mais étonnamment, les Rouge et Noir s’endormaient face à des Dijonnais qui devenaient dangereux à la 64e et 65e minute. Le remuant Assalé manquait d’ailleurs la cage rennaise sur la dernière occasion.

Heureusement, à la 71e minute, Camavinga donnait à Terrier l’occasion de marquer son neuvième but et le deuxième rennais de la rencontre. Le Stade Rennais s’en allait vers une belle victoire… Car à peine une minute plus tard, Tait, très en verve, profitait d’une erreur de la défense dijonnaise pour inscrire le troisième but rennais. Dix minutes plus tard, Grenier (remplaçant Camavinga) offrait à Nyamsi le quatrième but rennais et marquait lui-même le cinquième de la tête sur une passe intelligente de Del Castillo. Rennes reste de la belle des manières dans la course de l’Europe !

 

La feuille de match. 34e journée de Ligue 1 Uber Eats. Stade Rennais F.C. / Dijon FCO : 5-1. Dimanche 25 avril,  15H00. Roazhon Park. Buts : Yassine Benzia (9e sp), Martin Terrier (16e, 71e), Flavien Tait (72e), Gerzino Nyamsi (82e), Clément Grenier (92e). Avertissements : Stade Rennais F.C. : Gerzino Nyamsi (jaune 19e), Adrien Truffert (jaune 40e), Eduardo Camavinga (jaune 57e), Steven Nzonzi (jaune 59e), Dalbert (jaune 76e), Romain Del Castillo (jaune 86e). Dijon FCO : Jonathan Panzo (jaune 40e), Senou Coulibaly (jaune 81e), Bersant Celina (jaune 86e).

La composition du Stade Rennais F.C. : Alfred Gomis, Hamari Traoré (c), Gerzino Nyamsi, Brandon Soppy, Adrien Truffert (Dalbert 72e), Steven Nzonzi (Lesley Ugochukwu 89e), Eduardo Camavinga (Clément Grenier 77e), Benjamin Bourigeaud (Romain Del Castillo 72e), Flavien Tait, Jérémy Doku, Martin Terrier (Matthis Abline 35e). Entraîneur : Bruno Genesio.

La composition du Dijon FCO : Saturnin Allagbé, Jonathan Panzo, Senou Coulibaly, Anibal Chala, Bruno Ecuele Manga (c), Fouad Chafik, Bersant Celina, Yassine Benzia (Frédéric Sammaritano 78e), Jordan Marie, Roger Assalé (Mihai-Alexandru Dobre 67e), Aboubakar Kamara (Mama Baldé 56e).  Entraîneur : David Linarès. Arbitre principal : Jérémy Stinat.

.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire