CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

AU STADE RAYMOND KOPA : RENNES S’IMPOSE SUR LE FIL

test2

Que ce fut dur pour les Rennais de Bruno Genesio ! Mais bon, ne faisons pas la fine bouche. Ce dimanche 23 octobre, au stade Raymond Kopa, les Rennais sont sortis vainqueurs de leur confrontation contre Angers, dans une enceinte où le Kop et les fans rennais étaient partout. « J’ai été agréablement surpris par l’ambiance », explique le coach rennais, « J’en profite pour féliciter nos supporters. C’est une aide supplémentaire, ils étaient très nombreux dans des tribunes. Il y a eu beaucoup de bruit et on a eu beaucoup de soutien. On est très heureux pour eux aussi. »

Des Rennais moins décisifs

À la fin de la rencontre, l’entraîneur rennais préférait retenir la victoire. « On est capables d’arracher des succès à la fin. Ça devient notre force. Ça témoigne que cette équipe a du cœur et qu’elle est sur la bonne voie. » Face à un adversaire très replié, les Rennais ont montré un bon état d’esprit. Dès la 9e minute, Arnaud Kalimuendo inquiétait la défense angevine, mais son centre légèrement dévié trouvait les gants de Paul Bernadoni. Une minute plus tard, le même retrouvait encore une fois, l’excellent portier angevin sur un cafouillage dans la surface.

En cette première mi-temps, les Bretons occupaient le terrain adverse. Mais ils manquaient de réussite à l’image du coup de pied de Bourigeaud (25e minute) et de la reprise de Terrier (38e). Heureusement, les Rennais gratifiaient le public d’une action de grande classe à la 43e qui s’achevait par une réalisation de l’inévitable Gouiri. On saluera le coup de génie de Martin Terrier, laissant filer le ballon vers son coéquipier et buteur.

Le résultat est cruel. Nous avons joué contre une des plus belles attaques de Ligue 1 et nous avons encaissé deux buts. » L’entraîneur angevin, Gérald Baticle.

Au retour du vestiaire, sous une pluie battante, Amine Salama prenait de vitesse Theate et s’en allait tromper Mandanda. Les Rennais payaient une baisse de rythme. Mais ils revenaient dans la partie par une tête de Traoré (60e) et par une chevauchée de Xeka, stoppée dans la surface. Mais encore une fois, c’était Mandanda qui sauvait le Stade rennais. Après son long dégagement, le jeune Matthis Abline était fauché dans la surface de répération. Il permettait à Lovro Majer de transformer le penalty, dans les arrêts de jeu.

« Steve était dans le bon tempo, dans le bon espace et sur le bon joueur. Il faut être capable de le réaliser, c’est un vrai geste technique », assurait Bruno Genesio. « C’était une obligation que de bâtir notre plan sur la défense. Je suis satisfait de mes footballeurs, sauf à partir de la 90e », ajoutait l’entraîneur angevin, Gérald Baticle. Ce résultat permet aux Rennais de dépasser l’OM et de remonter à la 4e place du classement, avant de recevoir Montpellier.

Les notes de Frédo : Steve Mandanda (7), Hamari Traoré (5), Christopher Wooh (5), Arthur Theate (5), Adrien Truffert (4), Xeka (5), Flavien Tait (5), Benjamin Bourigeaud (5), Martin Terrier (5), Arnaud Kalimuendo (4), Amine Gouiri (6).

Un agent de sécurité blessé, après avoir couru après un fan de Traoré.

La feuille de match. 12e journée de Ligue 1 Uber Eats. Angers SCO / Stade Rennais F.C. : 1-2. Dimanche 23 octobre 2022 – 13h00. Stade Raymond Kopa. Buts : Amine Gouiri (43e), Amine Salama (53e), Lovro Majer (94e sp). Avertissements : SCO : Yan Valery (jaune 55e), Ibrahim Amadou(jaune 92e). SRFC : Flavien Tait (jaune 57e), Arthur Theate (jaune 75e). 

La composition d’Angers SCO : Paul Bernardoni, Batista Mendy, Cédric Hountondji, Yan Valery (Sada Thioub 86e), Nabil Bentaleb, Azzeddine Ounahi, Pierrick Capelle (c), Ibrahim Amadou, Sofiane Boufal (Farid El Melali 86e), Amine Salama (Abdallah Sima 69e), Adrien Hunou.  Entraîneur : Gérald Baticle. 

La composition du Stade Rennais F.C. : Steve Mandanda, Hamari Traoré (c), Christopher Wooh, Arthur Theate, Adrien Truffert (Birger Meling 77e), Xeka, Flavien Tait, Benjamin Bourigeaud (Lovro Majer 69e), Martin Terrier (Kamaldeen Sulemana 77e), Arnaud Kalimuendo (Matthis Abline 86e), Amine Gouiri (Désiré Doué 69e). Entraîneur : Bruno Genesio. Arbitre principal : Pierre Gaillouste. 

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire