CECI EST UN TEST 1
Actualités

AU ROND-POINT DES GAYEULLES : UNE EXPÉRIMENTATION ROUTIÈRE

Ecrit par Lisa be
test2

Depuis le lundi 1er mars 2021, le rond-point des Gayeulles (dans le quartier de Maurepas) est devenu un lieu d’expérimentation routière ! Il fait l’objet d’un aménagement visant à “tester” un nouveau partage de la voirie sur le rond-point entre vélos, voitures et les piétons. Pas certain que cela plaise à tout le monde, notamment aux automobilistes…à l’aune de ce que l’on peut déjà lire sur les réseaux sociaux. 

En faveur du développement de la pratique du vélo et d’une meilleure protection des cyclistes, cette installation transitoire s’inscrit dans la continuité des aménagements lancés en 2020 par la municipalité rennaise, notamment sur les quais ou encore boulevard de la Liberté. “Aménager cet espace permet de garantir la sécurité de tous, notamment des lycéens et collégiens fréquentant les établissements du boulevard de Vitré”, explique la municipalité dans un communiqué.

L’aménagement expérimental sera testé jusqu’à l’été. “Il a pour but de permettre de sécuriser l’espace cyclable en poursuivant plusieurs objectifs : limiter les angles morts pour les véhicules motorisés ; modérer la vitesse des véhicules motorisés sur le giratoire, en entrée et sortie et conforter la priorité des cyclistes”, ajoute la municipalité rennaise.

La zone cyclable, matérialisée par un marquage au sol et la pose de balisettes jaunes, a pour but d’isoler et de sécuriser les vélos du reste de la circulation.

Suite à une évaluation, cette expérience pourra être modifiée afin de finaliser l’aménagement définitif, prévu pour 2025. Mais il suscite déjà quelques réactions. “Un peu de pédagogie auprès des automobilistes ne sera pas de trop afin de mieux faire comprendre cette nouvelle configuration quasiment unique en France !”, martèle l’association bien connue, Rayons d’Action. 

Sur la page Facebook de l’association, certains ne sont pas tendres envers cet essai. “Ce rond-point est illisible autant pour les cyclistes que pour les automobilistes. Peut être que si le sens giratoire était inversé pour les vélos, alors ça le ferait …. “, explique Christian. “C’est une belle initiative, ajoute Jaroslava, mais si les vélos étaient à contre sens la visibilité des automobilistes et des cyclistes serait bien meilleure et permettrait d’anticiper.” 

“Je trouve cela un peu dangereux non ?”, dit un autre. “Les voitures ont du mal à s’arrêter au cédez-le-passage avant de rentrer dans le giratoire. Deux refus de priorité en à peine une minute, c’est un peu dommage… ” Toutefois, les amateurs de vélos gardent espoir. “C’est en développant de vrais espaces pour les cycles partout que nous y arriverons !”, affirme l’un d’eux. A Rennes, c’est en tout cas la volonté de la métropole. Pour en savoir plus et participer au débat. 

A propos de l'auteur

Lisa be

Laisser un commentaire