18 C
Rennes
samedi 25 mai 2024
AccueilActualitésAU QUINZIÈME ÉTAGE, C’ÉTAIT DUR ! 

AU QUINZIÈME ÉTAGE, C’ÉTAIT DUR ! 

En ce vendredi 12 mai, aux pieds des Horizons, dans le quartier Bourg-L’Evêque, la dame n’en revient pas. « Il y a des pompiers, partout ! Qu’est-ce qui se passe ? », s’interroge la riveraine. Mais qu’elle se rassure ! On n’est pas dans le « remake » de la tour infernale. On vit en direct la Breizh Twin Towers, une course en binôme, organisée par l’Association des pompiers brétilliens, le long des 35 étages de l’immeuble. « J’appréhendais beaucoup l’épreuve », explique Tom (Val-d’Oise). « J’étais tendu au départ. »

Mais une fois terminée la compétition, le jeune Parisien (en photo) était tout sourire. « Ce n’était pas si dur que cela ! J’ai eu du mal uniquement au quinzième. C’est à ce moment-là que mon binôme Florian a été important pour m’encourager. » Même son de cloche chez son ami. « Nous nous sommes soutenus », ajoute Florian. En 7 minutes et 52 secondes, les deux garçons, encore frais comme des gardons à l’arrivée, ont réussi leur périple avec un « barda » de près de 15 kilos sur le dos. En chemin, ils ont dépassé des concurrents. « On ne sait pas d’où ils venaient. On n’a pas eu le temps de discuter… »  Ils avouent toutefois avoir effectué quelques petites pauses. « On s’arrêtait quelques secondes pour récupérer sur différents paliers. » 

La montée n’est pas facile, il n’y a aucune arrivée d’air », déclare Étienne. 

Dans leur région, les deux soldats du feu interviennent parfois dans des tours. « Mais c’est différent, » assurent-ils. « On n’y va pas à fond ! En opération, nous nous économisons bien plus pour assurer notre sécurité. » Durant l’épreuve, environ 280 binômes (560 personnes) étaient inscrits. « Ils étaient essentiellement de l’Ouest de la France. Certains venaient du Vaucluse, de la base aérienne de Villacoublay, de Perpignan, de Carcassonne », précise Étienne, membre de l’association des pompiers brétilliens. La compétition était organisée au profit du centre Eugène Marquis et Debra (aidant les enfants atteints d’épidermolyse bulleuse, une maladie génétique de la peau aussi rare que sévère).  

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

ATTOUCHEMENTS SEXUELS SUR MINEURS : REMOUS DANS LE MONDE DU KAYAK BRETON

Le 26 mars 2024, un parent se présente à la gendarmerie de Bruz. Devant les militaires, il dénonce des agressions sexuelles commises sur son fils...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser