19.7 C
Rennes
samedi 22 juin 2024
AccueilActualitésAU MUSÉE DES BEAUX-ARTS : LA PREMIÈRE RÉTRO SUR MARCELLE CAHN

AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS : LA PREMIÈRE RÉTRO SUR MARCELLE CAHN

L’artiste Marcelle, née en 1895, a vécu la majeure partie de sa jeunesse à Strasbourg. Elle se forma à Berlin pendant la Grande Guerre auprès de Lovis Corinth et Eugen Spiro. À Paris, elle prit des leçons auprès de Fernand Léger et Amédée Ozenfant, où elle choisit de passer les trente-cinq dernières années de sa vie jusqu’à son décès en 1981.

Dès l’entre-deux-guerres, Marcelle Cahn participe aux grands rassemblements de défense de l’art abstrait. « Soutenue et appréciée des artistes et des critiques influents de son temps, elle ne bénéficia que de rares expositions personnelles et demeura dans une certaine solitude, accrue par des périodes de mises en retrait du monde de l’art », explique le Musée des Beaux-Arts.

Pour des raisons matérielles et de santé, les collages sont la pratique dominante des quinze dernières années de l’artiste. « Ils traduisent l’appétence d’une créatrice animée toute sa vie par la liberté et la poésie du geste, ainsi que le jeu des infinies variations. » Tout au long de sa carrière, Marcelle Cahn n’a jamais renoncé à la figuration considérant ses « choses lyriques » comme une « récréation » ; tout en développant un langage singulier de l’abstraction, épuré et sensible, dépourvu de tout dogmatisme.

Le Musée des beaux-arts de Rennes présente la première rétrospective consacrée à Marcelle Cahn (1895-1981), avec les musées d’art moderne et contemporain de Strasbourg et Saint-Étienne, Présente dans ses collections à travers trois œuvres, elle y a déjà été mise en valeur dès 1961, lors de l’exposition historique du groupe Mesure, grâce à l’invitation de Francis Pellerin et Marie Berhaut, alors professeur à l’école des beaux-arts de Rennes et directrice du musée.

Cette expo En quête d’espace illustre la richesse d’une œuvre singulière qui s’épanouit dans les années 1950 à travers une abstraction libre, rigoureuse et sensible. « De l’infiniment petit à la quête d’un espace total, l’artiste a développé un langage abstrait épuré, dépourvu de tout dogmatisme, sans toutefois renoncer complètement à la figuration. » Le parcours en 6 étapes rassemble une cinquantaine de compositions qui donnent un aperçu des grands moments de sa carrière et de ses supports de prédilection : peintures, arts graphiques, sculptures, collages. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h –18 h. Fermé lundi et jours fériés. Musée des beaux-arts de Rennes : 20, quai Émile Zola 35000 Rennes mba.rennes.fr

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UNE VISITE DU CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE

Ce mardi 18 juin 2024, la Cour d’appel de Rennes était sur son 31 ! En ses murs, elle accueillait dix-sept membres du Conseil supérieur...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser