CECI EST UN TEST 1
Actualités

QUATRE LIGNES DE TRAMBUS ATTENDUES

test2

Le Trambus combine les avantages du tramway à la souplesse d’un bus. Il offre un haut niveau de service : passages fréquents, grande amplitude des horaires et des parcs relais. À l’occasion de son conseil du jeudi 17 novembre 2022, la métropole prévoit la réalisation de 4 lignes, à l’horizon 2030 au bénéfice de 200 000 habitants et 135 000 emplois (conformément à une étude de faisabilité). 

Quatre lignes prévues

Ce réseau de 55 km comprendrait une centaine de stations. Il serait desservi par un engin toutes les 6 minutes en moyenne en heure de pointe (90 000 voyages/jour). « Les lignes seront réalisées entre 2025 et 2030, tandis que leurs mises en service seront échelonnées entre 2027 et 2030. Le coût d’investissement global (aménagements et acquisition de bus) est estimé à environ 200 millions d’euros. »

Dans le détail, la ligne T1 desservirait la ZA Nord Beauregard,  Rennes 2, le centre-ville, le quartier de Baud-Chardonnet, l’Université de Rennes 1 et la ZA Saint-Sulpice. Sur 13 km, elle comprendrait 17 stations, un parc-relais associé à La Plesse (50 à 100 places). Environ 7,3 millions de voyages sont attendus par an pour un investissement de 45 M€.

La ligne T2 traverserait le cœur de métropole d’est en ouest. Elle relierait la ZI de Lorient à Vezin-le-Coquet au centre commercial Cesson Rigourdière, en passant par le Roazhon Park, le Mail François Mitterrand, République, le quartier de Baud-Chardonnet, Tournebride et le centre-ville de Cesson-Sévigné. Avec une fréquence de passage de 7 à 8 minutes, elle serait associée à 2 parcs-relais (14 km de ligne, 32 stations). 4,7 millions de voyages sont attendus par an pour un montant de 40 M€ d’investissement.

La ligne T3 [Saint-Grégoire au Nord — Chantepie au Sud] reprendrait les itinéraires de la ligne C1 sur le tronçon de Chantepie et de la ligne C2 sur le tronçon de Saint-Grégoire. Elle desservirait la commune de Chantepie, le centre gériatrique, la halte TER de la Poterie, le parc du Landry, la gare de Rennes, le CHU, le cimetière Nord, le centre commercial la Plesse de Saint-Grégoire, le Centre hospitalier privé de Saint-Grégoire et le groupe scolaire Jean-Paul II. Deux parc-relais sont prévus au niveau des terminus de la ligne (17 km de ligne, 38 stations). Environ 5,6 millions de voyages sont attendus par an pour un montant de 58 M€ d’investissement.

La ligne T4 (Saint-Jacques-de-la-Lande-Bruz) permettrait de relier l’aéroport, le parc expo et le campus Kerlann à la ligne b du métro. Elle proposerait une liaison directe entre les communes de Bruz et de Saint-Jacques-de-la-Lande. Avec 21 stations, un parc-relais au croisement de la RD 34 et de la RD 177 (150 à 200 places), environ 2,3 millions de voyages sont espérés par an pour un montant de 58 M€ d’investissement. Du 21 novembre au 21 décembre, les habitants sont invités à donner leur avis sur le projet de Trambus sur fabriquecitoyenne.fr. 

 

Infos + « Nous aurions souhaité une présentation plus étoffée ligne par ligne, des détails sur les connexions avec les autres modes de transport, sur les aménagements annexes prévus pour faciliter l’intermodalité. De même, les tracés n’étant pas encore définitivement arrêtés, nous aurions aimé en échanger avant la concertation avec les habitants», confie Patrick Roullé (Libres d’agir pour Rennes). 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire