3.3 C
Rennes
dimanche 21 avril 2024
AccueilActualitésUN NOUVEL ÉCLAT POUR LA MAISON ODORICO

UN NOUVEL ÉCLAT POUR LA MAISON ODORICO

Cet homme-là est chanceux ! Jean-Louis Serre vient d’ouvrir la Bretone, dans l’un des plus beaux endroits de la ville : la Maison du mosaïste Odorico. Dans sa crêperie-salon de thé, il reçoit derrière un pupitre art-déco chiné dans une brocante de Taden. Derrière son masque, il cache sans doute sa fierté d’avoir modernisé un haut-lieu du patrimoine rennais. 

Au rez-de-chaussée de la maison, l’ancien salon-séjour est devenu un endroit lumineux où l’esprit du mosaïste est toujours là dans les petits détails. Cette pièce d’inspiration, parfois africaine, donne sur une cour intérieure à l’abri des regards où les clients auront l’impression d’être dans un Ryad et pourront s’asseoir sur un banc vert de zellige marocaine et délicieusement oriental. 

Ici où là, Jean-Louis Serres a conservé moult détails du passé : l’évier de la cuisine d’Odorico, le plan de travail, les placards. « On a tout gardé, tout restauré », martèle Jean-Louis. Par un escalier, direction les étages où les clients pourront attendre le prochain service dans la célèbre salle de bains du mosaïste italien. Les impatients pousseront la porte de la deuxième salle (anciennement les chambres). Ils y trouveront un espace coquet décoré avec goût par la femme de Jean-Louis et Laurence (Garance), avant de grimper quatre à quatre vers le toit !

Là, dans les hauteurs rennaises, sur sa terrasse, Jean-Louis est dans son domaine. « Ce fut un boulot de fou », confie-t-il. « Les travaux ont duré près de quatorze mois. » Sous le ciel rennais, les convives auront le sentiment d’être à Marrakech le temps d’une soirée et… d’une crêpe bretonne. « Nous privilégions les aliments de la région et de la farine au blé d’un moulin d’Ille-et-Vilaine », ajoute Jean-Louis Serres. 

Bretone en italien veut dire Bretagne. Un hommage à peine voilé au mosaïste italien.

A deux pas du café Le Hibou où il a redécouvert là-aussi des mosaïques Odorico, Jean-Louis Serre et le cabinet d’architectes O+P font revivre un patrimoine. Mieux, ils donnent accès aux richesses cachées de notre ville. On ira les yeux fermés ! La Bretone, 7 rue Joseph Sauveur, 35 000 Rennes. Possibilité de privatisation pour des évènements. 02 21 07 62 44. 

 

 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

UNE BELLE VICTOIRE DE PRESTIGE

Au cœur d’une journée ensoleillée à la Beaujoire, ce 20 avril, les Rennais ont retrouvé le sourire, lors de ce derby contre Nantes. Ils ont...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser