CECI EST UN TEST 1
Actualités

UN LABEL DURABLE POUR LA PISCINE DE CHARTRES

Ecrit par Dragan Brkic
test2

L’objectif national (conformément à la directive Énergie-Climat) est de réduire la consommation d’énergie des bassins de 40 % d’ici 2030. Dans la région, à Chartres de Bretagne, le bassin de la Conterie, est en avance. Il a été ainsi récompensé par l’obtention du label trois étoiles de « Piscine de demain ». 

Stéphane Chatenet, scientifique de formation, a déjà exercé à Lacaune les Bains dans un équipement chauffé au groupe thermofrigopompe, utilisant l’eau naturelle des sources. »

Arrivé en 2012 à la Conterie, dans une piscine saturée (près de 300 000 entrées par an), son directeur Stéphane Chatenet a ajouté avec son équipe des systèmes pour réduire la facture d’électricité et d’eau. Sous l’égide d’élus intercommunaux, ces dispositifs ont permis de passer à une consommation électrique annuelle d’1 million 245 milles kWh en 2010 à 800 000 kwh et d’économiser 4000 m3 d’eau par an (soit 400 000 kwh d’économie d’électricité par an).

« Ces rationalisations nous offrent  la possibilité de dégager des capacités pour investir et fournir bien plus de prestations », martèle Stéphane Chatenet. « Nous pouvons répondre aux besoins de la population, des collèges supplémentaires, des classes de primaire surchargées… Grâce à ces économies, nous avons ouvert un espace bien-être, le bassin nordique et une nouvelle salle de fitness. Notre proposition a augmenté de 40 % sans hausse de la consommation énergétique », explique Stéphane Chatenet.

En complément, son équipe a mis en avant l’hygiène, la baisse de l’utilisation de l’eau dans les douches, le port du bonnet de bain pour diminuer les déchets organiques et l’usage de chlore. Mais ce n’est pas tout ! La température a été abaissée, l’été. Les filtres sont régulièrement lavés. Les tuyaux de la chaufferie dans les sous-sols sont désormais isolés pour éviter les déperditions inutiles de chaleur (5 à 10 %). Mais les agents de la Conterie ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin après l’attribution du label Piscine de demain.

« Nous avons 10 ans d’avance sur l’objectif national de 2030. Ces trois étoiles nous permettent de mieux communiquer sur nos avancées. C’est une belle récompense pour nous tous. Désormais, on va essayer d’obtenir une cinquième étoile en décalant les vidanges, en étudiant le chauffage en biomasse, le solaire… Toutes ces avancées seront réalisées dans une dynamique de développement durable qui concerne l’ensemble de nos salariés », conclut le directeur. 

Infos + : Un bassin de « déchloration » a été créé au bord de la piscine alimentant les espaces verts. Un système de récupération de l’énergie calorique sur les eaux a été aussi installé.

 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire