18.8 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésUN "CORANANNIVERSAIRE" SANS CADEAUX MAIS AVEC DE BELLES INTENTIONS !

UN « CORANANNIVERSAIRE » SANS CADEAUX MAIS AVEC DE BELLES INTENTIONS !

Ses parents rennais n’avaient pas été prévoyants du tout. Ils n’avaient acheté de cadeaux pour leur petit Grégoire, 14 ans (qui ne l’est finalement plus !). Mais pour son anniversaire, ils ont été imaginatifs en ces temps de confinement. Sans lui dire, ils ont recueilli via le Net des vidéos de ses copains (en tenue de danseurs eighties), de ses grands-parents (trinquant ou lui chantant un petit air) mais aussi de ses cousins (aux couleurs du Stade Rennais), de ses cousines (en musiciennes ou comédiennes) ou encore de ses oncles et tantes (en mode humour).  

Bref, un petit montage vidéo d’une dizaine de minutes a été réalisé à la hâte sur un vieil ordinateur qui rame … mais donnant visiblement entière satisfaction à l’adolescent. A tel point que son petit frère semblait même un brin jaloux. Heureusement, le cadet n’a pas été oublié…. Un brin lichou (gourmand en breton), il s’est goinfré d’une magnifique tarte aux fraises, concoctée avec soin par la boulangère du coin. « Je ne suis pas certaine d’avoir des fraises en ces temps de crise », avait-elle pourtant prévenu. « Si vous le souhaitez, je les remplacerai par des framboises. » Mais petit miracle, elle a réussi à dénicher chez son maraîcher le précieux fruit pour en faire un heureux : le fêté du jour ! »

Pour ses quatorze ans, Grégoire aurait pu jouer au foot avec ses potes, jouer les équilibristes à l’accrobranche, organiser une boum, inviter ses copains chez lui, pédaler comme un dératé au vélo rail ou encore se rendre à la plage. Rien de tout cela…il a eu le droit toutefois à un présent ; il lui a été offert un livre de souvenirs fabriqué artisanalement avec des p’tits messages de ses parents, des anecdotes croustillantes, des vieux clichés, des photos d’identité d’école ainsi que le billet de la victoire du @staderennais en coupe de France, une vieille lettre au Père Noël et son extrait d’acte de naissance. Un inventaire à la Prévert sans, comme l’énonçait le disait le poète dans son poème un fauteuil Louis XVI, un buffet Henri II, un tiroir dépareillé… et un raton-laveur.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MARBEUF : LES VOITURES PEUVENT ENFIN PASSER

Le boulevard Marbeuf, qui relie la route de Lorient à la rue Saint-Brieuc, était marqué par un passage à niveau historiquement dangereux sur la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser