CECI EST UN TEST 1
Actualités Faits divers

UN CHEVAL MUTILÉ À MINIAC-SOUS-BÉCHEREL

test2

Ce soir, le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc a confirmé des faits de “sévices graves ” commis cette nuit à Miniac-sous-Bécherel (Nord-Ouest de Rennes) sur un des cinq chevaux présents dans l’enclos d’un propriétaire. “Il s’agit manifestement d’un acte volontaire”, ajoute le Procureur. D’après nos informations, l’équidé présentait des blessures à la lèvre, au flanc et derrière le sabot. Il n’est pas le premier cheval mutilé en France. Depuis quelques mois, des attaques mortelles visent des chevaux, des ânes et poneys, dans plusieurs départements français comme la Somme, le Puy-de-Dôme, l’Aisne, la Vendée, la Moselle, la Loire ou le Lot.  D’autres cas ont été recensés en Europe, dès 2016 en Belgique. Pauline Sarrazin, propriétaire d’une jument tuée près de Dieppe, a créé le groupe Facebook “Justice pour nos chevaux” pour “regrouper les propriétaires victimes et inviter le milieu équin à la vigilance”. En Angleterre, une trentaine d’attaques en 1992 et 1993 sont restées inexpliquées. Superstition, fétichisme, rituel satanique ou sectaire, défi sur Internet… Les motivations des auteurs restent mystérieuses à ce jour. La brigade de gendarmerie de Hédé Bazouges est saisie de l’enquête pour un délit puni de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire