CECI EST UN TEST 1
Actualités

REDÉCOUVRONS SAINT-MALO : LA COUR HOUSSAYE

test2

Loin des circuits touristiques habituels, la cour Houssaye mérite le détour dans intra-muros. Elle doit son nom à une vieille famille malouine : les Potier de la Houssaye (ou Houxaie). Depuis belle lurette, elle abrite l’une des plus anciennes maisons de Saint-Malo (milieu du XVe siècle), répartie en deux parties emblématiques : la tourelle et le logis. 

Une magnifique adresse historique

On sera surpris par le sommet octogonal de la tour et sa base circulaire. Mais plus encore par son magnifique escalier à vis et son balcon en bois des plus étonnants. Derrière la bâtisse, les promeneurs n’auront pas malheureusement accès au jardin clos. Dommage, cet espace verdoyant est l’un des seuls de la citadelle. Il était ouvert jadis au public et donnait rue Mahé de la Bourbonnais.

À la Révolution, la cour prit le nom de sécurité. Durant une bonne partie du XVIIIe siècle et du XIXe siècle, elle fut occupée par des familles de travailleurs. Bien plus tard, la bâtisse subit bien des désagréments, lors de la Seconde Guerre mondiale et durant la Libération. Mais heureusement, le maire de l’époque, un certain Guy Lachambre, eut l’ambition de redorer le blason de la cour Houssaye. Il restaura la tour et la toiture et supprima deux étages ajoutés à une période plus ancienne. 

On dit que Catherine de Médicis et la Duchesse Anne auraient séjourné dans l’hôtel. Mais rien ne le prouve. Seule certitude, cet ouvrage est inscrit à l’inventaire supplémentaire historique depuis 1931. Moins emblématique, le numéro 10 de l’adresse cache un autre hôtel particulier construit pour le duc de Chaulnes, gouverneur de Bretagne de 1670 à 1695. Il abrite un magnifique plafond peint par Antoine de Brays (le décorateur du Parlement). Lui aussi est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1946. C’est assurément un bel exemple des demeures malouines du 17e siècle avec son portail, sa façade de pierre de taille. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire