CECI EST UN TEST 1
Actualités

POUR RÉPARER VOS VÉLOS : HAPPY-CYCLETTE MOUILLE LE MAILLOT

Ecrit par Lisa Begouin
test2

Ronan Pressard, Maxime Preschoux et Antoine Lucas ont créé la société Happy Cyclette en juin 2020. Anciens employés du groupe Décathlon, ils sont devenus les spécialistes de la réparation et de l’entretien de vélos (80 % de l’activité) sur les départements d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan et des Côtes d’Armor. 

Employant neuf salariés dont un stagiaire, la petite entreprise n’est pas rattachée physiquement à un lieu déterminé. “Nous sommes très flexibles. A bord de nos 5 camions, nous nous déplaçons au domicile des clients ou bien sur leur lieu de travail en fonction de leurs besoins”, précise Ronan Pressard, co-fondateur de Happy Cyclette. 

Partout où elle se rend, l’entreprise Happy Cyclette répare tous les types de vélos (VTT, vélos électriques), voire des vélos porteurs de palettes, des monocycles ou des déambulateurs ! “Parfois, nous faisons de belles découvertes. Nous voyons de réelles œuvres d’art, des vélos qui ont 50 ans ! Le challenge est de retrouver les pièces, mais nous trouvons toujours des solutions”, raconte Ronan.

Il y a une pénurie de réparateurs, c’est un métier en disparition. Il y a beaucoup de demandes et peu d’offres”, ajoute Ronan Pressard.

En se rendant chez ses clients, Happy Cyclette cherche la proximité. “Nous découvrons le client sous une facette différente”, convient Ronan. “Nous effectuons le même travail que dans les grandes enseignes mais pas du tout dans le même environnement. Heureusement, dans 97 % des cas, nous pouvons faire à domicile la réparation car c’est très rare qu’il faille commander de nouvelles pièces”, assure Ronan. 

Un client satisfait de la réparation de son moncycle.

Pour être encore plus efficace, l’entreprise a désormais mis en place un système de formation continue pour ses 9 salariés. “Nous sommes dans une entreprise familiale où tout le monde se connaît et se sent bien”, ajoute Quentin, stagiaire depuis quelques semaines. “Chez nous, ce qui nous importe, c’est le savoir-être et les engagements écologiques.”

Le nom de la société résume parfaitement la philosophie de ses fondateurs. “Nous sommes dans la joie de vivre, la proximité et la démarche écologique”, explique Ronan. 

Avec les chambres à air les salariés ont même fabriqué un protège gourde !

A l’avenir, Happy Cyclette espère couvrir les départements du Finistère et de la Loire-Atlantique. La société recherche des partenariats pour développer son activité de recyclage (ou de décyclage!). Elle est ouverte à toutes les propositions et idées ! Facebook : Happy Cyclette. Instagram : Happy Cyclette.  Site Internet : Happy Cyclette. Les devis ainsi que les déplacements sont gratuits.

A propos de l'auteur

Lisa Begouin

Laisser un commentaire