17.6 C
Rennes
vendredi 14 juin 2024
AccueilActualitésPOUR ÉVITER LA FERMETURE : LA SOLUTION DÉCOIFFANTE DU COIFFEUR !

POUR ÉVITER LA FERMETURE : LA SOLUTION DÉCOIFFANTE DU COIFFEUR !

A 17 h 30, samedi dernier, le ciel lui est tombé sur la tête. « Ce jour-là, nous avons appris la fermeture du centre Colombia et donc de nos deux commerces », explique le propriétaire des salons de coiffure Paul Axel et l’Atelier de Monsieur, Fabrice Bernier.

Face à la décision gouvernementale, il se retrouve dans une impasse. Mais le coiffeur n’est pas du genre à se laisser abattre, bref à se faire des cheveux blancs pour rien.  » J’ai pensé à mon ami Bernard Cabelguen, Aussitôt, je l’ai appelé. Gentiment, il m’a proposé l’étage de son salon, au 26 boulevard de la Liberté où j’ai installé quatre de mes employés. Là-bas, il y a tout le matériel nécessaire. C’est franchement sympa ! »

Les coiffeurs travaillent à cinq minutes à pied de leur salon habituel

Grâce à cette solution décoiffante, Franck va pouvoir assurer ses rendez-vous pris, avant la fermeture. « L’objectif n’est pas de gagner de l’argent. Nous voulons surtout rendre service à notre clientèle visiblement ravie de notre réactivité ! » En ouvrant ce salon éphémère, Fabrice espère conserver sa clientèle. « Quand tout le monde ferme, la question ne se pose pas. Mais avec nos fermetures, nous risquions de voir nos clients partir à la concurrence… »

L’Atelier du Monsieur, son autre salon, a été lui, transféré 1 rue Duguesclin, dans les locaux de l’atelier de Saint-Germain. Onze de ses salariés sont toutefois au chômage partiel. Ces deux salons restent donc ouverts du lundi au samedi, de 9 h à 18 h. pour en savoir plus : c’est ici. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

INTERDICTION DE FREE-PARTY, CE WEEK-END

Le préfet d’Ille-et-Vilaine a pris une mesure stricte pour interdire les rassemblements festifs à caractère musical non autorisés dans le département, du 14 au...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser