CECI EST UN TEST 1
Actualités

NOS CANDIDATS SE MOUILLENT POUR NOS PISCINES !

test2

Nathalie Appéré, candidate à la mairie et actuelle maire, ne manque pas d’idées pour la natation rennaise. Elle souhaite construire un centre aqualudique à Villejean pour remplacer l’actuelle piscine, rénover les piscines Bréquigny et Saint-Georges et installer des bassins de baignade, l’été, à Baud-Chardonnet et Apigné. Mais qu’en pensent les autres candidats ?

Les Insoumis s’interrogent sur les vrais besoins. “Les piscines ne manquent pas à̀ Rennes ! Il existe déjà une piscine aqualudique aux Gayeulles. Et la piscine de Bréquigny vient juste d’inaugurer un bassin nordique”, assure Enora Le Pape. Concernant les bassins de baignade à Apigné́ et Baud Chardonnet, Enora le Pape s’inquiète vraiment. “Il s’agira de piscines gonflables géantes ? D’où̀ viendra l’eau ? Encore une hérésie écologique ! Une chose est sûre, la baignade ne pourra pas se faire directement dans la Vilaine ou les étangs compte-tenu de leur niveau de pollution. En avançant ce projet de bassins de natation ,Mme Appéré se moque des Rennaises et des Rennais. Face à̀ un tel défi, les élus Rennes En Commun commenceront par utiliser toutes les capacités réglementaires possibles pour retrouver une bonne qualité d’eau dans le bassin de la Vilaine afin de pouvoir s’y baigner.”

                                          Un plan piscine

“Un “plan piscine” à hauteur de l’enjeu est primordial : la rénovation des piscines de Bréquigny et Saint-Georges est une évidence”, ajoute Emeric Salmon, candidat RN. “En revanche, l’idée du centre aqualudique de Villejean cache une volonté de faire concurrence à St Grégoire et Cesson, ce qui serait ridicule. Pour l’installation de bassins d’été à Baud-Chardonnet et Apigné, pourquoi pas mais j’y vois aussi de l’électoralisme. En revanche, des bassins définitifs avec des cours hebdomadaires pour les scolaires, comprenant entre autres l’apprentissage de la sécurité en piscine et en mer me semble très important.”

Mais le candidat veut bien plus. “Une étude sur la faisabilité de chaufferie des piscines au bois doit être lancé. D’autres piscines bretonnes l’ont déjà réalisé permettant une réduction de la consommation d’énergie et des économies pour le contribuable. Ces projets peuvent être cofinancés avec la Région et les fonds européens.  Avant de préciser : “Une baisse du plein-tarif et des horaires d’ouvertures élargis doivent permettre au plus grand nombre d’accéder aux bassins rennais. Leur utilisation décalée et festive (Good Morning Rennes, Les Gérards…) doit également être poursuivie et encouragée.”

“Une fois de plus le manque d’audace de Mme Appéré est flagrant”, pense Charles Compagnon, candidat de la droite. “La maire propose seulement un ensemble un saupoudrage de rénovation en matière de natation. Or il manque bel et bien à l’est de la ville une piscine moderne digne de ce nom et véritablement susceptible d’accueillir aussi bien des manifestations et des compétitions d’envergure nationale voire internationale que les nombreux Rennais adeptes de la natation.” Les candidats écologistes et En Marche n’ont pas daigné nous répondre.

La phrase du jour : “C’est Noël avant l’heure !”,  s’exclame Enora Le Pape. “Encore un projet sorti du chapeau juste avant les élections !”

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire