Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

MORATOIRE SUR LA 5 G : DES DIRIGEANTS DU NUMÉRIQUE SONT VERTS…DE RAGE !

test2

Depuis maintenant quelques années, notre belle ville accueille des grands noms de l’informatique (Orange, B-Com, Atos, Cap Gémini), des écoles (Epitech…), des associations de promotion (le Poool, Rennes Business) et des laboratoires (Orange Lab). Au point que nos autorités s’en targuent bien volontiers dans les médias institutionnels et le long de nos routes (grand panneau sur l’A 84). Mais au regard du moratoire demandé par les écologistes sur le déploiement de la 5G, des dirigeants du Numérique commencent à “casser” cette belle image. L’un d’eux, Jocelyn Denis, PDG du Digitaléo, pourtant habitué des grands raouts numériques de la métropole, est sorti de sa bulle sur Twitter. Il a été l’un des premiers à dégainer contre les élus écologistes rennais. “Ne pas vouloir expérimenter la 5G à Rennes, c’est comme si Reims décidait d’interdire le champagne ou le Havre de fermer son port! Comment tuer son économie phare et son écosystème ! Pensons aux dizaines de milliers de personnes qui bossent dans le numérique et Télécoms à Rennes”, a-t-il écrit. Immédiatement, il a été “retweeté” par de nombreux dirigeants du numérique comme Stéphane Bunouf (président du groupe Asteryos), Yann Raoul (fondateur de Kelbillet) et de bien d’autres encore. En revanche, Hugues Meili (président de Niji et de Bretagne Développement innovation, organisme du conseil régional PS) n’a pas réagi. Mais nul doute que ce moratoire (s’il était décidé) risque fort de casser la dynamique entreprise par Rennes Métropole vers le monde du numérique. Pis encore, de nombreux dirigeants pourraient sortir de leur retenue habituelle (bien nécessaire pour leurs affaires) pour monter au créneau contre la métropole rennaise.  

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire