13.1 C
Rennes
vendredi 17 mai 2024
AccueilActualitésLÉGISLATIVES : LA DÉBÂCLE DU PS RENNAIS

LÉGISLATIVES : LA DÉBÂCLE DU PS RENNAIS

A Rennes, on croyait le PS indéboulonnable ! On croyait que le système PS mis en place par Edmond Hervé et ses amis était efficace. Mais visiblement non…La nouvelle génération, sortie de Sciences-Po, n’a pas résisté face à la déferlante « macroniste » ou peut-être tout simplement face au ras le bol des Français, et en l’occurrence des Rennais à l’égard du PS.

                                  Trois PS hors circuit

Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, Gaëlle Andro, sa vice-présidente, Marie-Anne Chapdelaine ont été battus. Ils ne passent même pas le premier tour ! Ils cèdent devant les candidats « macronistes » Florent Bachelier, Mostapha Laabid et Laurence Maillart-Méhaignerie, inconnus il y a encore quelques mois. C’est une claque, que dis je, une déroute pour des notables de la politique dans une ville ancrée pourtant à gauche.

Nos candidats socialistes payent sans doute la bérézina gouvernementale. Leur ‘absence de soutien à Emmanuel Macron et de vision politique. Mais dans la capitale bretonne, ils payent sans doute des atermoiements face aux violences urbaines régulières ! Ils payent sans doute un quotidien de plus en compliqué fait de bouchons, de travaux et de défiguration urbaine. Bien plus, ils payent peut-être une attitude et une politique de plus en plus éloignées des préoccupations quotidiennes qui ne semblent pas compensées par des démarches citoyennes !

Beaucoup plus grave (et on le sentait venir), les socialistes sont parfois battus par plus à gauche qu’eux ! Emmanuel Couet doit sa défaite à Enora Le Pape (France insoumise) et Gaëlle Andro à un certain Louis Fricker (France insoumise) ! Seul François André, député sortant, sauve sa tête, peut-être parce qu’il a su s’écarter de la vie politique locale…et appeler à voter Macron bien avant le premier tour présidentiel.

Pour autant, la droite ne profite pas de la déroute socialiste. Bertrand Plouvier, Grégoire Le Blond et Mélina Parmentier arrivent à s’en sortir chacun dans leur circonscription. Mais la partie sera difficile au regard de leurs résultats et de la vague macroniste. Le premier affrontera Laurence Maillart Méhaignerie, le second Mostapha Laabid et la troisième François André. Mais pour Amélie Dhalluin, c’est déjà fini (4e derrière Emmanuel Couet)!

Encore loin sont les Municipales. Mais hier soir, les observateurs politiques y pensaient sans doute. Que feront nos caciques socialistes ? Continueront-ils le combat seuls ? Tenteront-ils des rapprochements avec les Macronistes ou avec l’ultra gauche ? Au regard des résultats, ils ne sont plus vraiment en position de force. Mais qui sait…en quelques mois, tout peut encore changer à droite comme à gauche !

Les candidats qualifiés. Huitième circonscription : Florian Bachelier (En Marche) avec 40, 94 %, Enora Le Pape  (La France insoumise) avec 14, 14 % (qualifiés), Emmanuel Couet (PS) avec 13, 26 % et Amélie Dhalluin (LR) avec 11, 33 % (éliminés). Première circonscription : Mostapha Laabid (En Marche) avec 34,70 %, Grégoire Le Blond (UDI-Les Républicains) avec 15, 68 % (qualifiés), Marie-Anne Chapdelaine (PS) avec 14, 34 % (éliminée). Deuxième circonscription : Laurence Maillart-Méhaignerie (En Marche) avec 46,48 %, Bertrand Plouvier (LR) avec 12, 14 % (qualifiés), Louis Fricker (France insoumise) avec 11, 62 %, Gaëlle Andro (PS) avec 11, 60 % (éliminés). Troisième circonscription : François André (PS) avec 46, 78 %, Mélina Parmentier (LR) (qualifiés), Virginie Abautret (France insoumise) avec 13, 51 % (qualifiés). Pour tous les résultats : http://elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2017/035/index.html

Au titre des surprises encore : Charlotte Marchandise (candidate aux élections présidentielle) recueille à peine 2, 22 % dans sa circoncription et les élus municipaux Gaëlle Rougier et Mathieu Theurier (écolos) et Yannick Nadesan (PC) réalisent à peine 6, 25 % des voix pour la première, 7, 25 % pour le second, 3, 55 % pour le troisième. 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MMA : LA PESÉE AU ROAZHON PARK

Le MMA a pris de plus en plus d’ampleur dans le paysage médiatique français. Avec la montée de ce sport de combat, la ville...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser