maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

LA SALLE MYTHIQUE AURA BIENTÔT DROIT DE CITÉ !

test2

Au 10 rue Saint-Louis, la salle de la Cité est un lieu mythique à Rennes. Elle a accueilli les concerts les plus emblématiques du festival des Transmusicales. On y vit Daho, les Béruriers noirs et bien d’autres. Mais depuis quelques années, le directeur Bordier et sa bande ont quitté les lieux pour recevoir leurs groupes au parc-expo.

Exit les Trans et exit tout court toute manifestation depuis les années 2000 à cause du voisinage à l’oreille délicate. Mais que l’on se rassure, la salle de la Cité renait aujourd’hui de ses cendres grâce à une opération de réhabilitation à 1, 676 millions d’euros. Elle va redevenir la salle municipale de spectacles et de rencontres publiques accessibles à tous les Rennais et associations d’ici septembre (si les délais sont maintenus!). Cet élément patrimonial, tant historique que culturel, va enfin retrouver sa vocation initiale. 

Inaugurée en avril 1925 par Léon Jouhaux, secrétaire confédéral de la CGT, la salle a été construite sous l’impulsion du maire Jean Janvier par l’architecte Emmanuel Le Ray. La Maison du Peuple se voulait à l’époque un haut lieu de la démocratisation de la culture, des loisirs et des syndicats. Sa décoration fut confiée au peintre Camille Godet qui dans une grande fresque à l’huile sur toile représente des ouvriers au travail sous les yeux du maire de l’époque, Jean Janvier (classée au titre des Monuments historiques).

Plus tard, la Cité devient une salle de cinéma sous plusieurs noms (Le Celtic, Le Carillon) et les 14 et 15 juin 1979, le lieu de toutes les…Trans. Au printemps 2016, la salle de la Cité a connu différentes occupations des opposants à la loi Travail. Elle fut même dégradée. Plusieurs fois repoussée, son ouverture nous permettra de voir de nouvelles huisseries, de nouveaux sols et plafonds et de retrouver sa fresque, son lettrage lumineux si caractéristique ainsi que son balcon.

Info du jour : A cause du Covid-19, les Trans pourraient revenir exceptionnellement à la Cité si la salle est ouverte à temps et si les Bars en Trans ne voient pas d’un mauvais oeil la concurrence. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire