17.8 C
Rennes
dimanche 21 juillet 2024
AccueilActualitésLA POLICE ESPAGNOLE UN PEU TROP SUR SES …GARDES

LA POLICE ESPAGNOLE UN PEU TROP SUR SES …GARDES

Ce 5 octobre, Lors de la rencontre entre le Stade rennais et le Villareal, la guardia était présente, très présente. Elle l’était aux abords et dans le stade. Sans doute l’était-elle un peu trop ! Au moins trois camions blindés, des cavaliers et un important dispositif humain surveillaient les allées et venues des supporters rennais. La plupart des Espagnols en tenue n’avaient pas le sourire facile ni l’envie de s’amuser. À l’intérieur de l’enceinte, ils étaient à tous les étages. Ils étaient encore très présents derrière les supporters et dans les travées. 

À 17 h, d’après nos informations, au moment de l’allumage d’un fumigène devant le stade, la police a chargé comme en témoignent quelques vidéos sur les réseaux sociaux. Cinq supporters auraient été interpellés. « C’était vraiment scandaleux », explique un supporter rennais sur les lieux. « Ce sont les policiers qui nous ont cherchés en poussant vers les tavernes. » 

Depuis les campagnes européennes, c’est une première. « Je ne peux que confirmer ce que j’ai vu au stade », commente Didier, sur la page Facebook du SRFC « Cette attitude nauséabonde de la guardia civile. Le règne de la terreur et de la peur pour mieux canaliser de braves supporters des plus conviviaux, venus juste soutenir leur équipe. Bien triste société de la violence étatique. » Même son de cloche. « Tout se passait dans la joie et la bonne humeur, jusqu’à ce qu’ils arrivent ! Et dans les tribunes idem ! Ils n’avaient rien à faire en tribune ! », indique Anthony, un des 1000 fans en rouge et noir. 

Face à cette situation jugée inacceptable, le clubs’est fendu d’un communiqué. « Au regard des nombreux témoignages des équipes de sécurité présentes sur place, le Stade rennais exprime son indignation face au traitement subi par ses fans avant et pendant le match. Plusieurs réunions préparatoires, avec les associations de supporters du SRFC, les instances européennes, et la police espagnole, validaient un regroupement à proximité de l’Estadio de la Cerámica dans l’optique de les encadrer en bonne intelligence.»

En Espagne, l’atmosphère était particulièrement festive et bon enfant, sans aucune forme d’agressivité. «Malgré cela, de 18 h 30 à 21 h 45, la communauté Rouge et Noir a été confrontée à des comportements brutaux et intimidants de certaines forces de l’ordre. Le Stade rennais F. C. apporte son soutien à ses supporters qui se déplacent dans toute l’Europe pour encourager les Rouge et Noir. » Ces événements interrogent sur les réactions parfois disproportionnées des policiers contre des afionados dans certains cas très jeunes et plutôt bon enfant.  

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

VEZIN-LE-COQUET : UN MOTARD GRAVEMENT BLESSÉ

Samedi 20 juillet, vers 14h30, une moto et une voiture sont entrées en collision, à hauteur de Vezin-le-Coquet, sur la route de Lorient. Gravement...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser