8.8 C
Rennes
dimanche 25 février 2024
AccueilSportArchivesEVACUATION DE LA CITE : ON A ETE VIRES SANS VIOLENCE ET...

EVACUATION DE LA CITE : ON A ETE VIRES SANS VIOLENCE ET SANS ARRESTATION

Depuis le 1er mai, à Rennes, la salle de la Cité, rebaptisée Maison du Peuple, était occupée par des manifestants hostiles à la loi El Khomri. Elle a été évacuée ce vendredi 13 mai au petit matin par le Raid.

« A l’intérieur, au rez-de-chaussée, nous étions une petite vingtaine, » commente Sacha, l’un des opposants. « Cela s’est super bien passé. On a été virés sans violence, sans contrôle, sans arrestation et tant mieux ! » En chanson, les occupants ont quitté les lieux. « Certains d’entre nous étaient été un peu stressés quand ils ont entendu la scie (1) et vu arriver les forces de l’ordre avec leurs armures ! »

Les policiers ont en revanche eu plus de mal avec une poignée d’irréductibles réfugiées sur les toits. Ils ont été obligés d’intervenir avec l’aide de la grande échelle des pompiers et une nacelle actionnée par la grue d’un chantier. Mais finalement, vers 8 h 30, le dernier opposant acceptait de quitter les lieux, sans résistance sous les vivats des manifestants.

L’intervention du Raid met fin à quelques jours d’occupation de la salle de la Cité, avant la manifestation prévue samedi 14 mai contre les violences policières. A noter que vers 9 h 30, les policiers ont fait usage de lacrymogènes pour évacuer la place Sainte-Anne et la rue Saint-Louis.

Dernière minute : la préfecture évoque une interpellation pour rebéllion.

(1) Le raid a été obligé de découper à la scie circulaire une barricade métallique installée devant la salle de la Cité.

 

https://youtu.be/0C6iAGb_04I

 

Les forces de l'ordre sur les toits de la Cité avec les occupants.
Les forces de l’ordre sur les toits de la Cité avec les occupants.
Dernier baroud d'honneur avant l'évacuation
Dernier baroud d’honneur avant l’évacuation

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

PLUS DE 17 TONNES DE CIGARETTES SAISIES : TROIS TRAFIQUANTS EN DÉTENTION

Dans la matinée du 21 février 2024, les agents de la brigade des douanes d’Angers contrôlaient un entrepôt dans les environs de leur ville....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser