14.8 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésEN AVRIL 2020 : RECUL DU CHIFFRE D’AFFAIRES DE 75 % POUR...

EN AVRIL 2020 : RECUL DU CHIFFRE D’AFFAIRES DE 75 % POUR 2046 ENTREPRISES TEST EN ILLE-ET-VILAINE

Dès les tout premiers jours ayant suivi le confinement du 16 mars 2020, la CCI Ille-et- Vilaine a analysé la situation de 2046 entreprises. « Le confinement a entrainé un recul du chiffre d’affaires particulièrement important, de 51 % en moyenne en mars, seulement impacté par 2 semaines de crise, à 75 % en avril », explique la chambre de commerce dans un communiqué publié ce jour.

Des évolutions différentes selon les territoires

Les évolutions sont proches d’un territoire à l’autre. « Seul, le Pays de Saint-Malo se singularise par un recul d’activité encore plus important (en – 59 % mars et – 83 % en avril). En cause : la structure économique du territoire, fortement orientée vers le commerce et le tourisme. »

Le recul touche l’ensemble des grands secteurs d’activités : l’industrie, la construction, le commerce et les services. « Le secteur du commerce et des CHR (Cafés Hôtels Restaurants), est plus touché, subissant à la fois le recul de la consommation et l’obligation de fermeture. Globalement, les secteurs concernés par les fermetures administratives présentent une baisse d’activité nettement plus marqué (-58 % en mars et – 87 % en avril). » Heureusement, nombreux sont les chefs d’entreprises ayant adapté leur fonctionnement pour limiter cette baisse (développement des ventes en ligne, plats à emporter…).

Trois mesures phare

Face à ce choc économique, les entreprises ont massivement sollicité les aides proposées par l’Etat. Et notamment 3 d’entre elles : l’aide de 1 500 € via le fonds de solidarité, le chômage partiel et le report des échéances fiscales et sociales. Mais compte tenu de l’ampleur de la crise, 53 % d’entre elles estiment les mesures insuffisantes. « En complément, elles proposent par exemple des annulations de charges sociales et fiscales, un dégrèvement des taxes locales, des aides au paiement des charges fixes (loyer, assurances, électricité …), une prise en charge partielle ou totale des loyers professionnels. »

Le déconfinement commence à peine. « Les entreprises sont conscientes que la reprise de l’activité va être progressive. Il va falloir faire revenir les clients et mener des actions commerciales : mailing, réseaux sociaux, marketing, appels téléphoniques … Cette crise l’a montré, la présence numérique est un atout de taille pour les entreprises. 27 % d’entre- elles envisagent des actions dans le domaine du numérique et du marketing digital. »

 

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

FLAMME OLYMPIQUE : UNE RENNAISE EN HAUT DE LA TOUR EIFFEL

L’image restera sans doute dans l’histoire du sport et de l’olympisme. En haut de la Tour Eiffel, culminant à 330 mètres, ce 15 juillet, la judokate...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser