Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

DES CESSONNAIS EN ISOLEMENT: UN CAS COVID DANS UNE ENTREPRISE, UN DEUXIÈME DANS UN CENTRE AÉRÉ

test2

A Cesson, près de Rennes, la Covid-19 fait parler d’elle dans une grande entreprise spécialisée dans les solutions technologiques innovantes, employant 200 personnes. “Nous venons d’être informés de la détection avérée d’un cas parmi les membres du site de Cesson”, explique la DRH du grand groupe dans une note envoyée aux salariés cessonnais. “Il s’agit d’un cas ayant été sur notre site le mercredi 22 juillet et ayant travaillé au sein du bâtiment 2, au deuxième étage. “

En revanche, il n’existerait pas de suspicion dans ce groupe avant cette date du 22 juillet. “Les cas contacts ont été prévenus et les mesures sanitaires adéquates engagées.”  L’entreprise demande aujourd’hui à ses employés ayant travaillé dans ce bâtiment 2, quel que soit l’étage, aux dates indiquées, de s’isoler et de télétravailler pendant la quinzaine à venir et ce dès à présent. “Nous vous invitons à toutes les précautions pour préserver vos collègues et votre cadre familial, amical ou plus large”, confie la directrice. “Nous vous donnerons toute nouvelle information dans les heures ou jours à venir et indiquerons des mesures demandées par les autorités (Agence Régionale de Santé, CPAM, Médecine du travail), et prises en suivi attentif par la direction les équipes dédiées et les référents Covid impliqués. “

Télétravail conseillé

Mais dans l’entreprise, certains s’étonnent des mesures prises eu égard aux connexions entre les différents bâtiments du groupe via le restaurant du groupe ! A Cesson, encore, un animateur du centre de loisirs a été testé positif au Covid-19 hier, en fin d’après-midi. En conséquence, les accueils de loisirs seront fermés dès ce jeudi 30 juillet et ce jusqu’à nouvel ordre (et au minimum jusqu’à la fin de la semaine)”, explique la ville de Cesson sur son site. “La liste des personnes ayant été en contact avec cet animateur a été immédiatement transmise à l’ARS qui se chargera, en liaison avec l’Assurance maladie, de joindre les personnes qui doivent être testées. “Conscients que la situation peut engendrer des difficultés d’organisation dans les familles des 140 enfants, nous vous assurons que la Ville et l’ARS travaillent à la mise en place, dans les meilleurs délais, d’un protocole de réouverture des centres de loisirs.” La CPAM d’Ille-et-Vilaine doit rapidement contacter les familles pour identifier les cas contacts et évaluer les risques de contamination.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire