9.8 C
Rennes
samedi 15 juin 2024
AccueilActualitésCOVID-19 : LE SILENCE ASSOURDISSANT DE NOS ÉLUS BRETONS !

COVID-19 : LE SILENCE ASSOURDISSANT DE NOS ÉLUS BRETONS !

Ce samedi soir, à 18 h, en Bretagne, le couvre-feu est en place pour des milliers d’habitants. Ce samedi soir, tout le monde ira se coucher avec les poules ! Mais face à cette décision gouvernementale, tout le monde se tait, courbe l’échine, se mure dans le silence. La peur du Covid ! La crainte d’être montré du doigt ! Pas un n’ose protester contre cette mesure gouvernementale. L’ordre sanitaire a remporté une belle victoire. Il a annihilé l’esprit de rébellion, l’esprit français et plus encore breton. Il a muselé des milliers d’Armoricains, habitués à protester contre les vagues noires de l’Amoco Cadiz, contre l’usine nucléaire de Plogoff, contre la politique agricole commune, contre l’augmentation du gazole. Il a tué les bonnets rouges au nom des gros bonnets de l’hôpital public et du gouvernement. Nous sommes devenus des bonnets de nuit !

Pourtant, nous avions tout fait dans l’ordre. Nous nous sommes lavés les mains. Nous avons porté des masques, accepté d’être confinés et avons obtenu les meilleurs résultats. Au Chu de Rennes et dans tous les établissements bretons, nous avons accueilli les malades d’autres territoires. Mais voilà notre responsabilité, notre respect de l’ordre sanitaire nous imposent d’être solidaires de tout le territoire au nom d’une sacro-sainte égalité républicaine. Pourtant en Bretagne, le taux d’incidence n’est pas élevé (au moins aujourd’hui). Pourtant, en Bretagne, des départements sont dans le vert. Mais non, on nous oblige à l’impossible, à nous coucher à 18 heures, à nous priver de restaurants, de matchs de foot, de théâtre, de cinéma, tout simplement parce que l’on ne croit pas à la responsabilité individuelle, tout simplement parce que l’on nous infantilise.

Bien sûr, il faut protéger nos aînés, bien sûr, il faut nous protéger, mais de grâce laissons-nous vivre un peu, un tout petit peu. Acceptons d’ouvrir quelques bistrots au moins jusqu’à 22 heures, quelques restaurants le midi, quelques cinémas dans l’après-midi, quelques stades à l’heure du thé….Mais pour cela, il nous faut un appui. Il nous faut des élus courageux qui osent dire comme le maire de Dijon, « non » au couvre-feu à 18 heures, qui osent monter au créneau comme le président de la CCI d’Ille-et-Vilaine demandant des dérogations pour les restaurateurs et les commerçants.

Seul le maire de Saint-Brieuc a su remettre en question ce choix de couvre-feu national. Cette résignation face aux injonctions de l’état devient insupportable. Mais à Rennes, comme ailleurs, nos élus se terrent dans le silence. Ils donnent de l’argent, ils organisent la vaccination, mais se refusent à monter au créneau…A la différence de leurs aînés, ils pensent à leur carrière, ils n’osent pas s’affranchir de la tutelle de Jean-Yves Le Drian, ancien président de région et aujourd’hui ministre des Affaires étrangères. Ils sont drapés dans un politiquement correct, à droite comme à gauche, dans une novlangue bien tristounette, de peur d’être pointés du doigt par leurs propres électeurs. Leur vivre en intelligence devient le vivre sous allégeance. On est dans la défaite de la pensée pour sauver la carrière de quelques élus, de quelques nantis. On fait mourir lentement une population bretonne alors que nous pourrions très bien envisager des confinements géographiques. La Bretagne a perdu son âme…

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

MARCHE DES FIERTÉS ET MANIF CONTRE LE RN : LA MAIRE ET LE PRÉFET EN APPELLENT À LA RESPONSABILITÉ DE CHACUN

Soutien du Front populaire, Nathalie Appéré, la maire de Rennes, a envoyé un communiqué de presse, en amont de la manifestation prévue ce samedi...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser