21 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésCOVID-19 : LE POINT DE LA SITUATION EN ILLE-ET-VILAINE

COVID-19 : LE POINT DE LA SITUATION EN ILLE-ET-VILAINE

Ce mercredi 8 avril, la prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne est actuellement la suivante : 136 en service de réanimation (+1 en 24h), 280 en hospitalisation conventionnelle (+15), 54 en soins de suite et réadaptation (-), 5 en psychiatrie (-), 2 en urgence (+1). 368 retours à domicile (+44) sont à noter. Malheureusement, dans le cadre des prises en charge hospitalière, 106 décès (+11 en 24h) sont à déplorer depuis le début de l’épidémie (patients de 55 à 100 ans).

Ce mercredi 8 avril, à 6 h du matin, le CHU accueillait 311 patients (+16) pris en charge à domicile ou en hospitalisation. 81 d’entre eux sont actuellement dans les services du CHU dont 18 en réanimation médicale, 10 en pneumologie, 14 en réanimation chirurgicale, 1 en filière obstétrique…Quatorze décès (+4 en pneumologie) sont à déplorer depuis le début de la crise. 92 patients sont ressortis de l’établissement depuis la crise.

48 EHPAD ont signalé au moins 1 cas confirmé testé par PCR. 40 décès de résidents (+5) sont à déplorer. Le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 1460 (+46 en 24h) ainsi répartis :  459 (+7) personnes résidant dans le Morbihan, 338 (+14) personnes résidant en Ille-et-Vilaine, 326 (+12) personnes résidant dans le Finistère et 188 (+6) personnes résidant dans les Côtes d’Armor

98 (+ 10) personnes ne résidant pas en Bretagne ont été confirmés positifs.  51 personnes (-3) ont fait l’objet de prélèvements biologiques dans les centres hospitaliers de Lorient, Morlaix, Pontivy, Saint-Malo, Rennes, Brest ou Quimper mais dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

Ne pas relâcher l’effort de confinement. « L’organisation et l’anticipation du système de santé dans notre région permettent d’éviter la saturation de l’accueil en réanimation et garantissent à chaque patient une prise en charge de qualité selon les critères médicaux en vigueur habituellement. Même si les personnes âgées sont davantage victimes de la maladie et doivent être particulièrement protégées, il ressort que les classes d’âge plus jeunes sont concernées également. La protection des uns et des autres est donc l’affaire de tous et le respect des consignes de confinement et de la pratique des gestes barrière est plus que jamais de mise. Il est essentiel de poursuivre l’application de ces mesures jusqu’à ce que les conditions du déconfinement soient réunies », explique la préfecture.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

MARBEUF : LES VOITURES PEUVENT ENFIN PASSER

Le boulevard Marbeuf, qui relie la route de Lorient à la rue Saint-Brieuc, était marqué par un passage à niveau historiquement dangereux sur la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser