CECI EST UN TEST 1
Actualités

CINQ EUROS LE MUGUET À LA SAUVETTE : UN BRIN CHER !

test2

Rue Vasselot, ce samedi 1er mai, vers 12 h 30, une femme arrive avec des brins de muguet. Immédiatement, elle fait l’objet d’un attroupement. Mais à cinq euros les fleurs, beaucoup font marche arrière. Certains acceptent toutefois contraints et forcés. “Je n’ai pas le choix. Sinon à la maison, c’est la soupe à la grimace. Le muguet porte bonheur tout de même”, dit un vieux monsieur un brin ironique. Plus jeune, un garçon tente une transaction. “C’est hors de prix”, explique-t-il à la dame. “Je vous en prends quatre à 10 euros.” La vendeuse refuse, net. Dépité, le Rennais repart la mine défaite. “Dans les magasins de fleurs, impossible d’en trouver”, se lamente-t-il. A midi, chez les fleuristes de la rue du Puits-Mauger et rue Jules Simon, le muguet était en rupture de stock. “Pourtant, nous avons fait deux commandes, ces derniers quinze jours”, explique une commerçante. “Mais en cette période de Covid, les Rennais ont besoin de se faire plaisir. On a été dévalisés, très tôt ce matin.” 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire