CECI EST UN TEST 1
Actualités

AU STADE ROBERT-POIRIER : UNE COURSE CONTRE LA MONTRE POUR VACCINER LES RENNAIS !

Ecrit par Lisa be
test2

Ce mercredi 7 avril 2021, un vaccinodrome a ouvert ses portes dans le stade Robert Poirier, dans le quartier de Villjean, à la demande du préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, en concertation avec l’Agence Régionale de Santé (ARS). Géré par le service départemental d’incendie et de secours, ce centre permettra de réaliser à court terme 1000 injections par jour.

Eric Candas, directeur du Service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine ; Stéphane Mulliez, directeur général de l’ARS Bretagne ;Nathalie Appéré, maire de Rennes ; Emmanuel Berthier, préfet ; Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine.

Ce centre de vaccination nécessite des moyens humains conséquents. “Environ 30 personnes y sont affectés par jour, avant le prochain renfort des équipes du département”, explique Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental. Ce mercredi 7 avril, seuls les infirmiers et infirmières avaient la capacité d’injecter les doses de vaccin. Mais dès le 8 avril, certains pompiers, ayant reçu une formation d’une demi-journée, seront à leur tour habilités pour vacciner les Rennais. “Nous sommes en période de rodage mais nous serons en pleine capacité dès lundi”, affirme  Stéphane Mulliez, directeur de l’ARS.

Ce mercredi 7 avril, 200 personnes ont reçu une dose du vaccin. Dès demain, 400 personnes seront vaccinées et vendredi 9 avril, 600 personnes. En revanche, à partir du lundi 12 avril, le centre passera à la vitesse supérieure. Il sera en mesure de vacciner 1000 personnes chaque jour. “Nous sommes à un tournant en matière de vaccination. Nous devons être capables d’absorber les doses avec efficacité et souplesse”, estime le préfet d’Ille-et-Vilaine.

Si le besoin se fait sentir nous serons en capacité de vacciner jusqu’à 3000 personnes par jour.” Le Préfet. 

Au stade Robert Poirier, les vaccinations se font uniquement sur rendez-vous, via la plateforme Doctolib, ouverte depuis le 1er avril. Elles sont ouvertes aux personnes suivantes :  celles âgées de plus de 70 ans ; celles âgées de 50 à 69 ans inclus avec une comorbidité ; celles vulnérables âgées de 18 à 69 ans à très haut risque de forme grave face au Covid-19 avec prescription médicale et enfin les professionnels du secteur de la santé et du secteur médico-social.

Dans le département, 15 centres de vaccination sont ouverts depuis quelques semaines. “Nous nous employons à faire en sorte que chacun monte en capacité pour accueillir la population dans toutes ses composantes”, a précisé Emmanuel Berthier. Horaires et jours d’ouverture du centre de vaccination  : du lundi au vendredi de 8h à 18h y compris les jours fériés. Pour toute information concernant la campagne de vaccination dans le département, un numéro gratuit a été mis en place (0 805 690 821). Outre la plateforme www.santé.fr, deux sites internet sont désormais ouverts et permettent aussi de s’inscrire pour recevoir sa dose : Vite ma dose ! et Covidliste

 

 

A propos de l'auteur

Lisa be

Laisser un commentaire