CECI EST UN TEST 1
Actualités

À QUOI POURRA RESSEMBLER LE FUTUR COMPLEXE AQUALUDIQUE DE VILLEJEAN ? 

test2

Les esquisses architecturales enjolivent toujours les projets. Mais à l’évidence, les croquis présentés lors du conseil municipal donnent envie de plonger dans les bassins du futur complexe aqualudique de Villjean. Mais il faudra attendre un peu. « L’ouverture au public pourrait intervenir dans le premier trimestre 2026 (pour un début de chantier en 2024)», a assuré Frédéric Bourcier, adjoint au maire chargé du sport. 

Pour un coût entre 24 et 25 millions d’euros, la nouvelle piscine sera construite au sud du parc de Berry (métro Kennedy à 500 m). À l’intérieur, elle comprendra un bassin sportif de 25 mètres (six lignes), deux toboggans de 60 m2, un bassin de 300 m2 pour enfants, une pataugeoire…. À l’extérieur, elle proposera un solarium, des jeux aquatiques, un toboggan dit « pentagliss », une plage minérale et végétale, mais aussi un food truck. « Nous espérons une fréquentation totale annuelle de 250 000 entrées (600 par jour) », estime la ville. 

Pour réaliser cet ouvrage, le maître d’œuvre, l’atelier Po&Po (déjà sollicité pour la piscine de Dinard), aura fort à faire. Mais à l’heure de la transition écologique, il devra rechercher une très haute performance environnementale. « Nous devrons réduire la consommation d’énergie d’environ 20 % par m2 de plan d’eau par rapport à la piscine actuelle de Villejean malgré des équipements ludiques, » ajoute Frédéric Bourcier. « Les besoins en électricité seront couverts en partie par des panneaux photovoltaïques). »

Dès l’entrée, nous disposons d’une vue sur les intérieurs », rappelle Frédéric Bourcier. 

Construite en 1965, la piscine existante de Villejean reste vétuste, peu fréquentée sur la période estivale et inadaptée aux nouveaux usages. « Nous avons décidé l’ouverture d’un nouveau bassin sur un autre site », confie Frédéric Bourcier. « L’établissement aurait en effet nécessité des travaux de rénovation de très grande ampleur pour un coût important. » 

Attention au prix : « Nous devons demeurer vigilants, car ce type de projet se traduit fréquemment par de larges dépassements de budget », indique Antoine Cressard, conseiller municipal de l’opposition. « Cela est d’autant plus plausible que le contexte actuel de hausse des tarifs des matières premières et de flambée inflationniste est susceptible de durer et donc d’affecter la réalisation de ce futur équipement public. Par ailleurs, la bonne marche d’un tel établissement dépend du personnel qui en assure le fonctionnement quotidien. Or, à ce propos, on ne peut ignorer le fait que depuis douze mois une partie des agents de la Ville mène une grève qui impacte les piscines comme celle de Villejean, mais aussi les médiathèques. » Réponse de Frédéric Bourcier : « nous essaierons d’éviter tout dérapage financier. »

Le questionnement : « C’est un beau projet, mais avez-vous étudié la possibilité d’installer un bassin sportif à l’extérieur ? », s’est interrogé Loïck Le Brun, conseiller de l’opposition du centre droit et de droite. « C’est une demande des pratiquants qui permettrait d’effectuer également des économies d’énergie. »

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire