Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Patrimoine

DÉCOUVERTE DU 35 : LA CROIX DAVID DE SAINT-LÉGER-DES-PRÈS

test2

A 10 kilomètres à l’Est de Combourg, il est un petit village au nom franchement sympa : Saint-Léger-des-Près. Cette commune mérite un petit détour ; ne serait-ce que pour son église, ses trois retables polychromes et ses deux tableaux exceptionnels ! A 600 mètres de là, la croix David fut érigée par les seigneurs du coin (Les Guéhenneuc) en lieu et place de l’endroit où l’on exécutait des condamnés. A la Révolution, elle changea toutefois de destination. Elle devint un lieu de pèlerinage où les mères de famille venaient prier pour faire marcher leurs bambins qui ne se tenaient pas encore sur leurs jambes ! Mais attention, les mamans attentionnées devaient faire trois fois le tour de la croix et brûler un cierge pour que cela…marche ! En Bretagne, nombreuses croyances sont semblables. “Dans le Morbihan, on porte les enfants qui ont de la difficulté à apprendre à marcher à une pierre appelée Les pas de la Vierge. On les tient debout et on les fait avancer”, écrit Paul-Yves Sébillot dans La Bretagne et ses traditions. En Haute-Bretagne, pour faire vite marcher les enfants, on les porte à la messe le jour des Rameaux à Saint-Caradec où les mères les exercent à marcher sur la tombe du recteur Guillaume Coquil mort en 1749 en odeur de sainteté. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire