CECI EST UN TEST 1
Actualités

COVID-19 : UNE LÉGÈRE BAISSE DU TAUX D’INCIDENCE 

test2

« Les indicateurs sanitaires traduisent une légère amélioration de la situation épidémiologique COVID-19 à l’échelon régional », explique l’Agence régionale de santé. « Toutefois, si les taux d’incidence diminuent, l’activité hospitalière continue d’augmenter.  L’ARS Bretagne et la Préfecture de région appellent à une vigilance renforcée, sur le maintien des gestes barrières et la protection des populations les plus fragiles. Dans ce contexte de circulation encore active du virus, il est également recommandé d’effectuer l’injection de la deuxième dose de rappel, désormais étendue à toutes les personnes âgées de 60 ans et plus, afin de protéger contre les formes graves de la maladie et de prévenir les décès. »

La Bretagne enregistre 47 801 nouveaux cas positifs depuis le 8 avril. « Le taux d’incidence s’élève désormais à 1 535,7 cas pour 100 000 habitants (-140,2 points depuis le 8 avril) », précise l’ARS. La prise en charge des patients Covid-19 à l’hôpital en Bretagne est actuellement la suivante : 653 hospitalisations pour motif COVID en cours (+461), dont 46 en service de réanimation (+2) et 450 en médecine conventionnelle (+371). Depuis le début de l’épidémie : 17 644 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+6761) ; 2 638 patients sont décédés (+501).

En Bretagne, 141 129 (RT-PCR et antigéniques) ont été réalisés entre le 7 et le 13 avril.

Au 14/04, 7 890 509 injections ont été effectuées en Bretagne. « La couverture vaccinale (au moins une dose) de la population bretonne est de 84,5 % tout âge confondu et de 96,6 % pour les 12 ans et +. » En Bretagne, 86,7 % de la population éligible au rappel vaccinal a reçu sa dose de rappel soit, 2 360 293 injections. En Ille-et-Vilaine, 85,7 % de la population éligible au rappel vaccinal a obtenu sa dose de rappel soit, 762 192 injection. Informations et recommandations : www.gouvernement.fr/info-coronavirus. Lieux de dépistage et de vaccination : www.sante.fr. Pour toute question non médicale, numéro vert 24 h/24 et 7 j/7 : 0 800 130 000

Infos + : Pour les personnes âgées de 80 ans et plus, les résidents d’EHPAD et d’Unité de soins de longue durée, cette nouvelle injection peut être réalisée dès 3 mois après le 1er rappel ou une infection. Pour les personnes âgées de 60 à 79 ans, ce délai passe à 6 mois.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire