portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Stade Rennais

CONTRE CLUJ : UNE DÉFAITE RAGEANTE MAIS AVEC PANACHE !

A la fin de la rencontre, Jean regarde hébété Julien Stéphan au milieu de la pelouse et de ses joueurs. Il observe ses rêves s’envoler dans le ciel de Roazhon Park. Son équipe vient de perdre face aux Roumains de Cluj sur le petit score de 1 à 0 et devant 27 000 spectateurs remontés comme des pendules. Sa formation s’est pourtant battue à l’image du rapide Raphinha (jamais aussi bon), du feu follet Maouassa.

Gnagnon relevé par un Roumain !

                  Les Dieux du foot n’étaient pas avec les Rennais

Mais le destin en a décidé autrement. Il a préféré donner la victoire aux Roumains qu’aux battants bretons. Il a osé laisser Gnagnon seul, perclus de fatigue et allongé sur la pelouse à la fin du match. Devant leur colosse vaincu et ses coéquipiers sonnés par leur dixième match sans victoire, le Kop (auteur d’un magnifique tifo) est resté debout. Il n’a rendu les armes. Il a scandé le nom de son coach en toute fin de partie. Il a trouvé la force d’applaudir les Rouge et Noir, même dans leur défaite la plus rageante.

Malgré sa rage de vaincre, la formation rennaise ne pouvait rien contre les deux expulsions justifiées de Mendy (6eminute) et Camavinga (46e) ainsi que le penalty raté de Niang. Elle ne pouvait rien contre le sort, l’absence de baraka et contre les boulettes rennaises (le tacle de Mendy et la mauvaise passe de son remplaçant, le jeune Bonnet). « C’est un match surréaliste, » explique Julien Stéphan. « Quand on commet deux erreurs, le haut niveau le punit. Mais je veux dire à quel point je suis fier des joueurs, ce qu’ils ont produit, des valeurs, de l’abnégation, du courage. A neuf contre onze, j’avais le sentiment qu’on était en supériorité. C’est un scénario incroyable, mais cela peut être un acte fondateur. »

                          Impitoyable sport

L’an passé, Rennes nous a fait croire au Merveilleux. Elle nous rappelle soudainement que le foot est parfois cruel. Il faudra, après cette terrible défaite, reprendre le chemin de la victoire contre Toulouse, ce dimanche. « On doit tous rester soudés dans cette période-là », convient Julien Stéphan. Prochain match en ligue Europa contre Cluj le 7 novembre en Roumanie pour inverser la tendance et enclencher enfin une série de victoires salutaire.

La feuille de match.Europa League – 3ème journée – Groupe E. Stade Rennais F.C. / CFR 1907 Cluj : 0-1 (0-0). Jeudi 24 octobre 2019 – 21h00. Roazhon Park – 27 330 spectateurs. Buts :
Deac (09’). Avertissements :
Niang (09’), Raphinha (23’), Maouassa (51’) / Susic (16’), Arlauskis (91’). Carton rouge : Edouard Mendy (06’), Camavinga (46’). La composition du Stade Rennais F.C. :
Edouard Mendy – Faitout Maouassa (puis James Lea Siliki 75’)  – Jérémy Morel – Joris Gnagnon – Hamari traoré – Romain Del Castillo (puis Pépé Bonet 06’), Benjamin Bourigeaud, Eduardo Camavinga, Raphinha (puis Jordan Siebatcheu 80’), M’baye Niang ©, Adrien Hunou. Remplaçants : Pépé Bonet – Damien Da Silva – Gerzino Nyamsi – Jordan Siebatcheu – James Lea Siliki – Jérémy Gélin – Yann Gboho. Entraîneur : Julien Stéphan. La composition du CFR 1907 Cluj : Giedrius Arlauskis – Andrei Burca – Damjan Djokovic – Billel Omrani – Ciprian Deac – Mateo Susic – Juan Culio – Kevin Boli – Mihai Bordeianu (puis Ovidiu Hoban 66’) – Camora © – Lacina Traoré (puis Mike Cestor 84’). Remplaçants : Jesus Fernandez – Alexandru Pascanu – Constantin Paun – Catalin Golofca – Ovidiu Hoban – Cestor Mike – Mario Rondon. Entraineur : Dan Pestrescu. Arbitre principal : Aleksei Eskov (RUS)

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire