19.5 C
Rennes
vendredi 12 juillet 2024
AccueilActualitésUN COUP DANS L’AILE POUR DES OISEAUX DE LA VOLIÈRE

UN COUP DANS L’AILE POUR DES OISEAUX DE LA VOLIÈRE

« Le jeudi 4 juillet 2024, des oiseaux ont péri faute de soins adéquats dans la volière du Thabor », explique un lanceur d’alerte. Sans attendre, Pascal Branchu, président de l’association La Nature dans la Ville, s’est rendu sur place (notre photo). « Ce vendredi 5 juillet, nous avons observé une diminution notable de la population aviaire. Le sable des allées avait été remplacé la veille, et le gazon était minutieusement entretenu à l’anglaise… Cette situation contrevient manifestement à la charte rennaise sur les conditions animales et aux engagements municipaux », a-t-il déclaré.

Dans un échange de courriels que nous avons consulté, la métropole a tenu à répondre aux préoccupations de l’association. «La volière est un élément incontournable pour les visiteurs du parc, en particulier pour les familles », explique Rennes Métropole. « La présentation des oiseaux nécessite une gestion spécifique, incluant la propreté, l’entretien, la signalétique et le bien-être des animaux (alimentation, soins…). Ces oiseaux domestiques, fragiles, peuvent être affectés par des conditions climatiques ou des maladies pathogènes, ce qui peut entraîner des mortalités importantes au sein d’une espèce. »

Au cours du week-end du 22 juin dernier, une « défaillance du matériel technique de distribution de nourriture » a été déploré par la métropole. « Ce problème a malheureusement conduit à la mort de plusieurs dizaines de diamants mandarins. Le dysfonctionnement a été corrigé dès le lundi 24 juin. Nous avons renforcé les contrôles effectués par les animaliers du parc pour prévenir de futurs incidents de ce genre. La population d’oiseaux est un sujet crucial pour nous, et nous veillons à adapter le nombre d’individus à la taille de la volière (180 m² divisés en 4 lieux). Ce nombre est maintenu grâce à la régulation des naissances et aux dons d’usagers souhaitant offrir plus d’espace à leurs oiseaux de compagnie. » L’association demande maintenant la fermeture de la volière. « Les oiseaux doivent être libres et bien traités à Rennes, capitale de la Biodiversité en 2016 » revendique La Nature dans la Ville.

Infos + : aucun achat d’oiseaux n’a été effectué ces dernières années. » La métropole.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

QUE FAIRE CE WEEK-END ?

Rennes Infos autrement vous propose de découvrir les animations du week-end. Des concerts, des expos, des visites. Voici le programme. Expos : Cuir, une matière à...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser