"
Actualités Faits divers

RÉPUBLIQUE : CHRONIQUE D’UNE AGRESSION

On l’appellera Vincent (prénom d’emprunt). Jeudi 20 juillet, vers 23 h 30, place de la République, il cherche son arrêt de bus pour rentrer chez lui, après avoir passé un bon moment avec ses amis. Sans crier gare, cinq jeunes l’entourent et lui font des accolades.

Mais les prétendus signes d’amitié se transforment en vol en bande organisée. «J’ai vite compris », dit Vincent. Il demande aux jeunes de le laisser partir mais il est délesté de son portefeuille. Courageux, il revient vers eux. «Mes agresseurs m’ont jeté mon bien à la figure. Il n’y avait plus de cartes de crédit, ni de liquides. »

A son jeune voleur, il demande de récupérer au moins une de ses cartes de crédit. « De nature pacifique, je tentais de lui parler calmement, doucement. » En retour, il reçoit des insultes et trois coups dans la tête, l’arcade et à l’oreille. Assis, sonné, il est secouru. « Ca va, je m’en suis remis », confie-t-il.

Depuis, Vincent tient à témoigner auprès de notre site internet, à quarante mètres de l’endroit même de son agression. «Dans d’autres pays où j’ai vécu, les agressions sont parfois plus violentes. Mais à Rennes, c’est bizarre. La violence est concentrée dans un seul lieu et personne ne fait rien. »

Un de ses amis, Nathan, est toutefois plus virulent. «Encore une agression d’un ami à Rennes sous les arcades de la République par une bande de cinq petits voyous pour un butin de 2 cartes bancaires et 15 euros, de la violence gratuite. Ce n’est pas nouveau. Faudra-t-il attendre que la maire de Rennes ou leur famille proche soient agressés pour faire quelque chose.»

Régulièrement, la violence de la République est évoquée dans les colonnes par nos édiles. Il y a quelques mois, la maire plaidait pour la fermeture des arcades. Vincent espère juste des actes…Pour en savoir plus : http://www.rennes-infos-autrement.fr/rennes-republique-ebullition/ ou encore http://www.rennes-infos-autrement.fr/des-impasses-pour-la-republique/

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu’en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire…).

Laisser un commentaire