Actualités Sorties

RENNES : LES GRAFFEURS ONT LEUR BASE ARRIÈRE

“Je vais te trouver un embout plus petit,” explique Paul au petit garçon muni d’une bombe de peinture, d’un masque et de gants. Sur un mur blanc, le garçonnet peint son prénom tout en rouge. “Tu ne mets pas ton nom, ce n’est pas la peine !”, ajoute son père. Mais que le paternel se rassure, son fils peut peindre comme il veut. “Nous sommes chez nous. Tu peux faire ce que tu veux. On n’est pas sur la façade d’un immeuble.” 

A deux pas du centre d’entrainement du Stade Rennais, au numéro 562 de la route de Saint-Foix, la ville a mis à disposition un vieil entrepôt aux graffeurs. “C’est une première,” reconnait un artiste. “La ville donne aujourd’hui crédit à notre art, comme l’ont déjà fait de nombreux rennais dans leur coeur. Elle nous donne les moyens de nous exprimer”, ajoute Paul, l’un de membres de l’Association de soutien au réseau urbain d’expression (Asarue), en charge de la gestion de l’atelier. 

En échange de quelques services (consultation lors d’appels d’offres…), les graffeurs disposent désormais d’un d’un lieu d’échanges et de réunions. Mais bien plus, ils ont désormais un endroit pour stocker leur matériel, travailler leur inspiration et leur création artistique. “Il nous manquait un endroit pour nous retrouver, nous rassembler et travailler nos esquisses”, précise Paul. 

Au 562, nos graffeurs ne seront pas tout à fait chez eux, mais presque. Ils pourront y recevoir des artistes, y développer des projets pour la ville et pourquoi pas y initier les jeunes à la pratique du street art. “En réponse aux demandes des maisons de quartier, nous avons déjà fait quelques stages pour les jeunes. Nous pourrons le faire ici au 562,” précise un autre artiste. Rendez‐vous sur le site Internet http://rue.bzh pour découvrir les murs d’expression libres et les différents artistes de l’Asarue.

2 3 4

Pour en savoir plus :  La ville de Rennes assure la coordination générale du dispositif d’accompagnement des pratiques artistiques urbaines, l’animation des réunions avec les partenaires et accompagne les projets. De son côté, l’ASARUE apporte une expertise technique, anime le site internet, gère le parc matériel et le local mis à sa disposition.

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

1 Commentaire

Laisser un commentaire