"
Actualités Patrimoine

LA MASSAYE : UN BON PAS VERS LE SAUVETAGE DU SITE !

Tout n’est pas démoli à Rennes et dans ses environs. Il arrive parfois que le tribunal administratif de Rennes donne raison aux riverains face à la puissance publique et aux promoteurs. Par ordonnance du 13 juillet 2017, il a suspendu la démolition d’un bâtiment remarquable du site de la Massaye, à Guichen, où les jeunes Rennais passaient leurs vacances dans les années soixante-dix.

Le 21 novembre 2016, le maire de Guichen accordait à la SADIV (société d’aménagement et de développement d’Ille-et-Vilaine) la démolition totale de deux bâtiments et partielle d’un troisième pour son projet de lotissement. Face à une telle situation,  l’Association de Sauvegarde du patrimoine du domaine de la Massaye, représentée par  Maître Sébastien Collet, demandait la suspension de la décision municipale. 

Mécontente, l’association mettait en avant la qualité architecturale du troisième bâtiment, dépendance immédiate du château servant d’écurie ou de remise pour matériel équestre ou voitures. Elle estimait irréversible la démolition envisagée, de surcroit sur un “site chargé d’histoire et dont les constructions sont à préserver.” 

Faisant partie de la cour historique du XVII°-XVIII°s (ferme de bauge), le bâtiment a été sauvé ! “Il formait avec les communs une cour présentant un intérêt architectural par le jeu notamment des pilastres et des frontons et participait de la grande valeur patrimoniale du domaine”, expliquent les magistrats. “Sa démolition est, en l’état du dossier, de nature à porter gravement atteinte à l’aspect du site et à compromettre la protection du bâti de l’ancien château de La Massaye (1).” Le tribunal a condamné la commune de Guichen à verser à l’association Sauvegarde du Patrimoine du Domaine de La Massaye une somme de 1 500 euros au titre des frais exposés par elle et non compris dans les dépens. 

Le domaine de la Massaye : un site remarquable. Le domaine de la Massaye est situé au-dessus de la Vilaine, tout près du Boël, au carrefour de cinq zones naturelles d’intérêt écologique faunistique et floristique. Il est idéalement situé sur les hauteurs, avec une vue panoramique sur la vallée de la Vilaine et le bassin rennais. Son château est une construction du XVIIème siècle ayant un fort caractère architectural. Il a été restauré au XIXème siècle et remis en l’état à partir de 1944 pour accueillir le centre de formation maritime, après avoir été occupé par les troupes anglaises, allemandes, puis les troupes américaines. Les dépendances immédiates du château sont des bâtiments anciens du XVIIème siècle, représentant le centre économique à vocation agricole du domaine, ayant un intérêt architectural et historique. Ils furent utilisés bien plus tard par le CHR comme locaux techniques. Les murs d’enceinte en schiste pourpre sont également des éléments de constructions remarquables aux abords du château.

Pour en savoir plus sur l’association et ses combats : https://www.facebook.com/Domaine-de-la-Massaye-1622369761335617/

Pour en savoir plus sur le projet de lotissement : http://www.ouest-france.fr/bretagne/guichen-35580/pres-de-rennes-478-logements-dans-le-parc-d-un-chateau-4740255

Nous avions évoqué déjà ce dossierhttp://www.rennes-infos-autrement.fr/12320-2/

(1) L’architecte des bâtiments de France de la direction régionale des affaires culturelles de Bretagne indique, dans un courrier du 16 juin 2016, qu’il constitue un ensemble exceptionnel qu’il serait souhaitable de conserver.

 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire