"
Actualités Patrimoine

À LA BU : EXPO DE LIVRES VICTIMES !

Des étudiants manquent parfois de respect pour les livres…A la bibliothèque universitaire de Droit-Économie-Gestion de Rennes, les responsables en ont gros sur le coeur si bien qu’ils ont décidé de sensibiliser les jeunes en organisant une exposition « livres-victimes » jusqu’au 21 novembre prochain dans le hall de la BU. 

© Gwenna Briand pour le SCD Rennes 1.

« C’est une vraie plaie », confie une future avocate rennaise. « Je ne trouve parfois pas l’ouvrage dont j’ai besoin et quand je finis par mettre la main dessus, la page est tout simplement déchirée. Certains étudiants sont indécrottables ! », ajoute-t-elle. En quelques années de fac, elle ne compte plus les codes de droit  abimés ! « Ce sont les documents les plus dégradés par le « surlignage » et pour lesquels nous avons également constaté le plus de vols à la bibliothèque universitaire Droit-Économie-Gestion », explique Cristina Pereira, membre du service commun de la documentation. 

Chaque année, l’Université de Rennes constate de nombreux vols dans ses trois bibliothèques. « L’an passé, nous avons comptabilisé 648 livres dérobés, soit 6,5 % de ceux achetés cette année-là. » Rendus inutilisables, d’autres ouvrages sont tout bonnement retirés des collections et ne sont donc plus disponibles. « Ils sont détériorés par des liquides (café, eau…), manipulés sans ménagement, surlignés ou annotés, à tel point qu’ils en deviennent illisibles. » 

Pourtant, certaines solutions sont connues de tous. Des livres sont accessibles en ligne via des abonnements pris par l’Université et des photocopieuses (il est vrai payantes) sont à disposition. Mais rien n’y fait ! « Certains étudiants pensent rarement à celui ou celle qui empruntera après vous ! », confie une jeune femme. Fort heureusement, les livres anciens échappent aux détériorations et aux vols. « Ils sont consultés sur place avec beaucoup de précaution, il n’y a donc pas de dégradations sur ces documents. » 

Deux chiffres : le nombre d’inscrits à la BU est de 4250 et le nombre d’entrées par an, de 641 700.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire